• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Covid-19

Vaccin contre le coronavirus : premières réponses en octobre pour l’Institut Pasteur

L’Institut Pasteur aura les premiers résultats en octobre pour savoir si son vaccin, basé sur une modification de celui utilisé contre la rougeole, est efficace contre le Covid-19.

Vaccin contre le coronavirus : premières réponses en octobre pour l’Institut Pasteur Manjurul/iStock

  • Publié le 14.05.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L’Institut Pasteur est actuellement engagé sur trois vaccins potentiels contre le Covid-19. Parmi eux se trouve un projet de vaccin basé sur celui existant contre la rougeole. C'est le plus avancé des trois. Dans une interview à l’AFP, Christiane Gerke, la coordinatrice des programmes vaccins à l’Institut Pasteur, donne rendez-vous en octobre pour les premiers résultats.

Pas encore de première campagne de vaccination

La prochaine étape du vaccin anti-Covid tiré d'un vaccin de rougeole modifié a lieu juillet pour démarrer les essais cliniques. Avant cela, il est nécessaire de recevoir un feu vert réglementaire. Ce sont les premiers résultats de ces essais cliniques qui sont attendus pour fin octobre. Ensuite, la suite se déroulera début décembre pour établir l’efficacité du vaccin. Celle-ci ne pourra se transformer directement en première campagne de vaccination. “Dès que suffisamment de données ont été collectées sur la qualité, la sécurité, l'efficacité, l'immunogénicité et la performance du vaccin, un classement pour utilisation en urgence par l'OMS peut être demandé”, avance Christiane Gerke.

Pour pouvoir se lancer dans une campagne de vaccination, il est nécessaire de récolter de nombreuses informations. “Cela dépendra de la performance du vaccin en phase d'essais II/III dans les différentes catégories d'âge, ainsi que du nombre de doses de vaccin disponibles, de l'évolution de l'épidémie, de notre compréhension des mécanismes de gravité différenciée et des connaissances que nous allons acquérir dans les prochains mois”, énumère Christiane Gerke.

Dans le monde, des projets bien avancés

Dans le reste du monde, la recherche vaccinale contre le Covid-19 bat son plein. Une centaine de projets sont en cours et des dizaines d’essais cliniques sont menés. En Angleterre, à Oxford, les chercheurs ont conçu un vaccin qui devrait être testé sur 6 000 personnes d'ici la fin du mois de mai. C’est l’un des projets les plus avancés. Un autre, en Chine, est également bien parti. Le laboratoire Sinovac Biotech, déjà celui qui a mis au point un vaccin contre la grippe H1N1 en 2009, va carrément lancer la production, afin de prouver qu’il a les capacités d’en produire à grande échelle, avant même la fin des essais cliniques. Les premiers résultats, après des tests menés sur des singes, sont encourageants et les chercheurs devraient rapidement poursuivre leurs essais cliniques sur des Hommes.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité