Publicité

QUESTION D'ACTU

L’épidémie avance en Ile-de-France

La vraie grippe est une vraie maladie… dangereuse !

Les spécialistes de cette maladie banalement redoutable s’alarment comme chaque année. L’épidémie touche l’Île-de-France, faisant craindre le pic de l'épidémie pour les fêtes de Noël, faisant craindre des services d'urgence débordés. Une maladie que tout le monde croit connaître et surtout pense qu’elle ne touche que les gens âgés…  D’où la confusion lorsqu’elle survient chez des gens en bonne santé et l’explication de l’échec relatif de la vaccination.

La vraie grippe est une vraie maladie… dangereuse ! Dmyrto_Z/epictura

  • Publié 14.12.2017 à 12h10
  • |
  • |
  • |
  • |


La vaccination ne protège pas de la grippe… et c’est là-dessus que jouent de nombreux opposants à la vaccination. Certes ! Mais la vaccination explique pourquoi ceux qui auront la grippe feront une forme moins grave. Et c’est important parce que l’on ne connaîtra que dans quelques jours la gravité de la cuvée 2017-2018, en fonction du nombre et de la progression des cas graves admis en réanimation.

Il est encore temps d’aller se faire vacciner, bien que l’épidémie soit là. Vacciné ou pas, la première étape est… d’essayer d’éviter d’être atteint ! Les mesures habituelles marchent d’ailleurs pour tout le monde.

Se protéger du virus

Quelle que soit la souche du virus de la grippe en circulation, la transmission suit toujours le même processus : une personne contaminée projette des gouttelettes de salive dans l’air, en parlant, en toussant ou en éternuant : d’où l’intérêt des "gestes barrière" : le lavage des mains, et moins connu : aérer les pièces parce que des millions de virus se retrouvent alors dans l’air, avant d’être inhalés par d’autres personnes qui seront contaminées à leur tour, et ainsi de suite. En clair, si vous êtes âgés et qu’il y a beaucoup de grippe dans votre région, sortez le moins possible !

La grippe rend malade

Une fois atteint, c’est d’abord brutal. La température du corps monte très vite au-dessus de 39°. Et puis surtout, on est mal, la tête comme un compteur à gaz. Ceux qui ont eu la vraie grippe, c’est une certitude, se vaccinent l’année d’après.
Il faut alors se coucher ; beaucoup boire : c’est la chose la plus importante. Et prendre un comprimé de paracétamol et une petite vitamine C… En attendant le médecin qui, lui, saura très vite si c’est une vraie grippe et pourra vous prescrire des médicaments spécifiques de la maladie.

Si la grippe ne se complique pas, c’est une semaine tout compris, avec deux ou trois jours pendant lesquels on n’est vraiment pas bien.

Répétons qu’il existe des gens qui doivent encore plus particulièrement se protéger que les autres : les gens âgés, et ceux qui ont une maladie chronique importante : asthme, maladies cardiaques ou encore qui subissent un traitement lourd comme une chimiothérapie. Mais on peut supposer que tous ces gens sont vaccinés puisque la vaccination est gratuite…

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité