• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Journée mondiale de la Santé 2013

Plus d' 1 personne sur 3 souffre d'hypertension

Plus d'un adulte sur trois souffre d’hypertension artérielle dans le monde. A l'occasion de la Journée mondiale de la Santé du 7 avril 2013, l'OMS rappelle que l'hypertension peut être évitée et traitée.

Plus d\' 1 personne sur 3 souffre d\'hypertension KAISER/CARO FOTOS/SIPA

  • Publié le 31.03.2013 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Beaucoup de gens ignorent qu’ils sont hypertendus parce que cette maladie silencieuse n’entraîne pas toujours de symptômes. Pourtant, dans le monde, plus d'un adulte sur trois souffre d’hypertension artérielle. Une proportion qui augmente avec l’âge: 10% entre 20 et 39 ans et 50% entre 50 et 59 ans. La prévalence la plus forte chez l’adulte est observée dans certains pays africains à faible revenu où elle dépasse bien souvent 40% selon les estimations de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). De plus, la pathologie est à l’origine de la moitié environ des décès dus aux accidents vasculaires cérébraux et aux cardiopathies. A l'occasion de la Journée mondiale de la Santé du 7 avril 2013 qui sera consacrée au thème de l'hypertension, l'OMS rappelle que cette maladie peut être évitée et traitée

 

Ainsi, dans certains pays développés, des efforts intensifs de prévention et de traitement de l’hypertension ont permis de réduire la mortalité. Alors, comment se prémunir contre cette pathologie? L'Organisation souligne que cela est possible, par exemple en diminuant sa consommation de sel, et en mangeant équilibré. Il faut également éviter l’alcool et le tabac, mais aussi exerçer une activité physique régulière, indique l'OMS. C'est pourquoi, afin d'améliorer le dépistage et encourager les comportements sains, l'autorité de santé va mettre en place prochainement une campagne  qui aura pour but de sensibiliser les populations aux causes et aux conséquences de l’hypertension et encourager les adultes à vérifier régulièrement leur tension artérielle. En effet, dans les pays en développement, nombre des personnes hypertendus ne sont pas diagnostiquées et ne bénéficient donc pas du traitement qui pourrait réduire sensiblement le risque de décès ou d’incapacités dus aux cardiopathies ou aux accidents vasculaires cérébraux. Résultat, on dénombre encore aujourd'hui plus de neuf millions de décès par an dans le monde qui pourraient avoir pour cause une hypertension artérielle. Un chiffre que l'OMS espère bien faire baisser.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité