Publicité

QUESTION D'ACTU

Sondage Odoxa

Hôpital : les Français craignent une baisse de la qualité des soins

Selon un sondage Odoxa, les trois quarts des Français prédisent qu’à l’avenir, la qualité des soins se détériorera à l’hôpital.

Hôpital : les Français craignent une baisse de la qualité des soins scanrail/epictura

  • Publié 16.10.2017 à 15h20
  • |
  • |
  • |
  • |


La France se distingue par la qualité de ses soins et de son système de santé. Mais pour combien de temps ? Selon un sondage Odoxa mené pour la Fédération hospitalière de France (FHF), les Français s’alarment pour l’avenir du système hospitalier. Nombre d’entre eux se montrent ainsi très pessimistes.

L’enquête montre que les trois quarts (75 %) des sondés pensent que la qualité de soins fournis par les établissements de santé va se détériorer à l’avenir. Selon 67 % des personnes interrogées, les pouvoirs publics ne prennent pas assez en compte la question cruciale du devenir des établissements de soins.

Priorité à la santé

Malgré les doutes, plus de sept Français sur dix pensent que la France est le pays européen qui garantit le mieux l’accès à l’hôpital public, devant l’Allemagne (16 %). Pour deux tiers des sondés, l’Hexagone offre les meilleurs soins hospitaliers. Ils sont 56 % à estimer que la manière dont se déroule aujourd'hui le parcours de soins des patients – entre le médecin référent, les spécialistes et les hôpitaux publics – se déroule de façon satisfaisante.

Ces Français pessimistes pensent presque tous (94 %) que la santé doit constituer une priorité de financement et d'investissement. Plus de la moitié (54 %) perçoivent avec crainte l'utilisation de la téléconsultation (consultation à distance) et dans la même proportion, le développement de l'usage du « big data » (traitement des données stockées) en santé.

Quant à la question de l'accès aux soins, trois quarts des sondés pensent que les régions devraient jouer un rôle plus important dans la gouvernance du système de santé. Près de la moitié (47 %) préfèrent aussi avoir accès à « plusieurs petits hôpitaux potentiellement plus proches de chez eux, mais qui n'ont pas toutes les spécialités ou moyens pour traiter tous les problèmes de santé ».

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité