Publicité

QUESTION D'ACTU

Contraception d'urgence

Pilule du lendemain : la vente sur internet divise les Anglais

Une pharmacie en ligne propose une pilule du lendemain à un peu plus de cinq euros. Les médecins britanniques alertent sur le fait qu’elle doit rester une contraception d’urgence.

Pilule du lendemain : la vente sur internet divise les Anglais Deklofenak/epictura

  • Publié 15.09.2017 à 16h52
  • |
  • |
  • |
  • |


La pilule passe mal au Royaume-Uni. Une pharmacie en ligne britannique, Chemist 4 U, propose désormais une contraception d’urgence à un prix défiant toute concurrence outre-Manche : 4,99 livres, soit environ 5,60 euros. Il s’agit d’une version générique du Levonelle (Lévonorgestrel), connu en France sous le nom de Norlevo.

La nouvelle a été bien accueillie dans un premier temps, car elle témoignait d’un certain esprit progressiste sur la question de la contraception. Mais, rapidement, le débat s’est envenimé. Tout d’abord, des associations d’éthique de la reproduction (catholiques) ont critiqué l’offre, estimant que cette accessibilité transformerait la pilule du lendemain en contraception « maison ».

Le site internet permet en effet d’acheter jusqu’à trois boîtes dans une période de six mois. Jusqu’à présent, elles n’étaient distribuées qu’à l’unité, par un pharmacien d’officine ayant pignon sur rue, après une consultation rapide auprès du praticien. Il est aussi possible d’en obtenir dans les cliniques publiques, ou auprès de l’équivalent des plannings familiaux.

Changement de paradigme pour la pilule

Pour les médecins, ce nouveau mode de vente pose plusieurs problèmes. Pas nécessairement du côté financier, puisque le Service britannique de conseil sur la grossesse (BPAS) avait justement demandé que les pilules du lendemain soient vendues moins cher. Il avait recommandé que son prix soit divisé par deux, passant alors d’environ 30 à 15 livres.

C’est plutôt le mode de vente qui inquiète. Il inciterait à l’utiliser comme méthode de contraception ponctuelle, plutôt que comme contraception d’urgence. Le temps de livraison incite à commander une pilule (ou plusieurs) à l’avance, et à compter dessus en cas d’éventuel rapport non protégé.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Pas de consultation

Ce mode de distribution empêche également la consultation auprès du pharmacien, chargé de rappeler aux patients les conditions d’utilisations – en cas d’urgence uniquement – et les contre-indications de la pilule du lendemain.

Le Dr Shamir Patel, pharmacien et directeur de Chemist 4 U, se défend. « Nous conseillons toujours aux femmes dans une situation d’urgence à se rendre dans la pharmacie la plus proche le jour même, plutôt que d’attendre un jour la réception en provenance d’une pharmacie en ligne », explique-t-il, avant de reconnaître qu’il estime judicieux d’avoir un stock de pilules du lendemain d’avance dans son armoire à pharmacie, au cas où…

En France, la pilule du lendemain coûte en moyenne moins de 10 €. Pour les mineures, elle est disponible gratuitement dans les infirmeries scolaires, en pharmacie ou au planning familial, sur simple déclaration d’âge et sans justificatif. Pour les femmes majeures, l’ordonnance n’est pas nécessaire, mais elle permet un remboursement par l’Assurance maladie.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité