Publicité

QUESTION D'ACTU

Premiers résultats

La stimulation cérébrale profonde efficace dans l'anorexie

Des chercheurs canadiens ont montré dans une étude pilote que la stimulation cérébrale profonde pouvait donner des résulats positifs dans le traitement de l'anorexie.

La stimulation cérébrale profonde efficace dans l\'anorexie DURAND FLORENCE/SIPA

  • Publié 07.03.2013 à 12h23
  • |
  • |
  • |
  • |


Ce sont des premiers résultats mais ils sont encourageants. Après la maladie de Parkinson et les troubles obsessionnels compulsifs, la stimulation cérébrale profonde donnerait des résultats positifs dans le traitement de l’anorexie. L’étude pilote conduite au Canada a porté sur un petit nombre de patientes résistantes aux autres formes de prise en charge, mais a fait l’objet d’une publication dans le Lancet.

Avec des électrodes, les médecins  ont ciblé et excité une zone du cerveau dont l’activité est anormale chez les anorexiques mais aussi chez les dépressifs.
Si les spécialistes n’ont pas déploré de décès, d’accident vasculaire grave ou d’infection, ils notent cependant qu’une patiente a été prise des convulsions durant l’intervention et d’attaque panique.
Mais sur les six patientes, rapporte l’Agence Apm, trois ont maintenu un indice de masse corporelle supérieur à celui du départ. Leur qualité de vie s’est également améliorée, en termes d’humeur ou d’anxiété ou de comportements obsessionnels compulsifs liés à cette maladie.

Aujourd’hui, les traitements à long terme de l’anorexie reposent sur des thérapies comportementales mais ne donnent pas de résultat dans 20% des cas. Cette maladie est associée à une mortalité de 6% à 11%.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité