Publicité

QUESTION D'ACTU

Polymélie

Des médecins réussissent une opération sur un bébé avec huit bras et jambes

Un bébé irakien de 7 mois, né avec huit membres, a été opéré en Inde. De nouvelles opérations seront nécessaires pour rectifier d’autres anomalies.

Des médecins réussissent une opération sur un bébé avec huit bras et jambes Cancerus/Epictura

  • Publié 17.04.2017 à 10h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Sarwed Ahmed Nadar, un Irakien de 28 ans, avait été stupéfait en découvrant son fils Karam à la naissance. Le petit était en effet né avec 8 bras et jambes. Envoyé dès ses deux semaines à l’hôpital Jaypee de Noida, une ville du nord de l’Inde, il aura subi en six mois trois opérations permettant de lui retirer les membres surnuméraires.

Le père est maintenant rassuré, et espère le voir grandir comme un enfant normal. « Il y avait beaucoup de risques, mais je n’ai jamais perdu la foi », a-t-il notamment déclaré.

Trois opérations nécessaires

« Quand Karam a été amené à l’hôpital, il n’avait que deux semaines, et son état était critique, a expliqué le Dr Gaurav Rathore, orthopédiste à l’hôpital Jaypee. Après avoir évalué sa santé et les risques, nous avons décidé d’opérer en plusieurs fois. »

En premier lieu, les chirurgiens ont opéré le pied-bot du nourrisson, et ôté deux des membres surnuméraires, qui sortaient au niveau de l’estomac. Quelque temps plus tard, les deux autres membres ont été enlevés.

Une troisième opération a été nécessaire pour renforcer l’une des jambes valides, insuffisamment développée. Des muscles ont été prélevés sur les membres ôtés, et transplantés sur la jambe gauche de Karam. La déviation de sa colonne vertébrale a également été rectifiée, et des malformations cardiaques opérées.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Une affection rare

Kamar souffrait de polymélie, une affection extrêmement rare : seuls quelques cas existent dans me monde. Ce défaut de naissance est dû à la présence, dans les premiers temps de développement embryonnaire de l’enfant, d’un jumeau dans l’utérus de la mère. La croissance du deuxième fœtus stoppe rapidement, sauf pour un ou plusieurs membres, qui finissent attachés au jumeau survivant.

Les médecins indiens affirment que le bébé se porte bien, récupère correctement et sera apte à rentrer en Irak dès ce mardi. Dans les mois et les années à venir, le petit Kamar aura néanmoins besoin d’autres interventions pour accompagner sa croissance, mais pourra au moins vivre presque normalement.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité