Publicité

QUESTION D'ACTU

"Tu pensais partir en vacances ?"

Excision : une campagne pour avertir les adolescentes

Une association lance une campagne à destination des jeunes filles. Une sur trois est menacée d’excision quand elle visite le pays d’origine de ses parents.

Excision : une campagne pour avertir les adolescentes MONUSCO Photos/Flickr

  • Publié 04.03.2017 à 10h45
  • |
  • |
  • |
  • |


L’excision, ou l’éternel tabou. Le geste horrifie, sa pensée fait détourner le regard. Qui veut savoir qu'une adolescente sur trois résidant en France et dont les parents sont issus d’un pays la pratiquant, est menacée de mutilations sexuelles lorsque naïvement, elle se rend sur ses terres d’origine pour passer des vacances ? Il faut y penser pourtant. Songer à ces Françaises qui au nom d’une tradition se font écorcher les chairs et annihiler l’intimité.

Un site pour les 12-18 ans

L’association « Excision, parlons-en ! » a lancé ce mercredi une campagne de prévention et un site d'information à destination des 12-18 ans, www.alerte-excision.fr Objectif : sensibiliser ces jeunes aux risques qu’elles encourent, mais aussi toute la France, qui peut croire, à tort, qu’elle n’est pas concernée par la situation.

Le site Internet fournit des explications aux plus jeunes sur ce qu'est l'excision et ses conséquences, les pays qui la pratiquent, ainsi que des coordonnées d'associations en France et en Belgique. Un test permet également d’évaluer la probabilité qu’advienne une telle situation, en fonction de ses origines, de ses déplacements et d’autres paramètres étudiés par l’association.

La campagne, soutenue par les autorités nationales, s’étendra jusqu'au 30 juin, avec notamment une vidéo publiée sur les réseaux sociaux et des affiches portant le slogan évocateur : « tu pensais partir en vacances ? ». La vidéo sera disponible en avril. D’ici là, un spot de sensibilisation est d’ores et déjà disponible en ligne.

60 000 femmes excisées en France

« Il s’agit d’une violence faite aux femmes, aux petites filles, à celles que vous pouvez rencontrer dans le métro ou dans la rue, qui sont en classe avec vos fils et vos filles. Ce n’est pas un petit problème, il n’est plus possible d’ignorer ce phénomène », insiste Moïra Sauvage, présidente de l’association, dans la vidéo.

« Excision, parlons-en ! » évalue à 60 000 femmes le nombre de femmes excisées vivant sur le territoire français. Pour en parler ou signaler, les numéros verts 119, Allo Enfance en Danger, et 3919, pour les femmes victimes de violences, sont disponibles.

Selon l'Unicef, 30 millions de jeunes filles risquent d'être excisées au cours des dix prochaines années à travers le monde. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) recensait en 2014 plus de 125 millions de victimes d'excision, pratiquée dans 29 pays d'Afrique, d'Asie et du Proche-Orient.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité