Publicité

QUESTION D'ACTU

Site Goop

Les oeufs de jade de Gwyneth Paltrow plus dangereux qu'utiles

ENTRETIEN - Le Dr Bernadette de Gasquet juge risqué l'usage des oeufs de jade prôné par l'actrice américaine sur son site.

Les oeufs de jade de Gwyneth Paltrow plus dangereux qu'utiles Site Goop

  • Publié 25.01.2017 à 09h01
  • |
  • |
  • |
  • |


L’actrice américaine Gwyneth Paltrow s’attire une nouvelle fois les foudres du corps médical. Après ses positions très décriées sur les bénéfices du régime sans gluten pour les enfants, c’est aujourd’hui une interview sur son site Goop qui soulève un tollé. Intitulé Better sex : jade eggs for your yoni, l’article vante les vertus des œufs de jade – vendus sur le même site ! -, qui introduits dans le vagin apporteraient de nombreux bénéfices, tant sur le plan de la santé que pour l’épanouissement sexuel. Plusieurs médecins ont réagi aux Etats-Unis pour dénoncer ces propos. Le Dr Bernadette de Gasquet, spécialiste du périnée, professeur de yoga et auteur d’Eloge de la maturité. (Ed. Laffont), explique à Pourquoidocteur en quoi cette pratique peut être néfaste.

 

Le secret des oeufs de jade serait hérité des concubines chinoises. En aviez-vous entendu parler ?
Dr Bernadette de Gasquet : Un ouvrage intitulé Nei Kung de la moelle des os, qui date du milieu des années 1940 avait déjà popularisé en Occident l'utilisation des oeufs de jade. Cela n'a donc rien d'une nouveauté. Les oeufs font effectivement partie d'une certaine tradition mais cela n'a pas grand chose à voir avec ce qui est présenté dans cet article américain. Ces oeufs étaient utilisés à des fins énergétiques, mais dans un cadre très particulier, et par des personnes expertes. Les oeufs étaient la plupart du temps percés, et équipés d'une ficelle avec un poids, pouvant atteindre jusqu'à 4kg. Il s'agissait alors d'aspirer l'oeuf, de faire remonter le poids, voire pour les plus experts de le faire osciller. Mais on parle là de performances hors du commun, semblables à celles des yogis qui marchent sur des braises, ou des Tibétains qui s'immergent dans de la glace. Ca n'a rien à voir avec l'utilisation par tout à chacun pour de quelconques bénéfices pour la vie sexuelle ! 

L'utilisation de ces oeufs peut-elle améliorer les performances du périnée  ?
Dr Bernadette de Gasquet : Contracter le périnée pour essayer de retenir un poids est tout sauf une bonne idée. Ce n'est pas en bloquant le muscle qu'on va améliorer quoi que ce soit. Un bon périnée est un périnée dynamique, élastique, capable de s'adapter. Là au mieux il ne se passera rien, au pire les femmes vont faire tout un tas de mouvements qui seront contre-productifs. C'est exactement ce que l'on observe avec certains dispositifs connectés censés permettre une rééducation autonome. Ce sont de simples capteurs de pression qui réagissent quand une contraction se fait sentir. Mais on peut produire une forte pression en contractant les ados, les fesses, sans jamais engager le périnée ! Les femmes vont vite se rendre compte qu'elles n'arrivent à rien avec ces oeufs, qui en plus d'être lourds sont glissants. C'est les mettre dans une situation d'échec regrettable.

Les boules de geisha sont parfois préconisées pour rééduquer le périnée, sont-elles efficaces  ?
Dr Bernadette de Gasquet : Ces accessoires sont très différents des oeufs : les boules de geisha ne sont pas lourdes, et de par leur structure permettent de faire travailler le périnée. Donc oui, elles peuvent être un plus ludique. Mais encore faut-il savoir quoi en faire. Si on ne sait pas quoi mobiliser pour les faire bouger, elles ne serviront à rien. C'est donc un outil destiné plutôt aux femmes qui ont déjà un bon ressenti, celles qui ont déjà fait de la rééducation par exemple.

Pour celles qui ressentent des pressions lorsqu'elles pratiquent un sport par exemple, on peut conseiller d'essayer les pessaires. Ces objets sont mal connus en France, pourtant ils peuvent être utiles pour prévenir ou stabiliser la descente d'organes. Il faut le rappeler, ce n'est malheureusement pas en contractant le périnée que l'on va remonter des organes ! Et pour les performances sexuelles, là encore on fait porter au périnée une responsabilité bien grande. On fait croire qu'un périnée plus tonique est un gage d'orgasmes plus nombreux et/ou intenses, c'est faux ! Heureusement d'ailleurs que tout ne dépend pas que d'un muscle.   

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité