Publicité

QUESTION D'ACTU

AP-HP

Hôpital public : les contrats d'activité libérale en hausse

Le montant de l’activité libérale au sein de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris a augmenté de 8 %, selon un rapport.

Hôpital public : les contrats d'activité libérale en hausse VALINCO/SIPA

  • Publié 12.12.2016 à 11h55
  • |
  • |
  • |
  • |


En 2015, les 336 praticiens hospitaliers qui exercent une activité libérale au sein de l’AP-HP (Assistance publique-Hôpitaux de Paris) ont perçu près de 36,5 millions d'euros en honoraires. Cela représente une hausse de 8 % par rapport à 2014, selon un rapport dévoilé vendredi par le site Hospimedia.

Avec une « augmentation sensible », supérieure à celle du « nombre de consultations et d'actes », ces honoraires ont atteint précisément 36 478 326 euros, précise la commission centrale de l'activité libérale de l'AP-HP dans son rapport. Soit un chiffre d'affaires annuel moyen de 108 880 euros par médecin, contre 98 000 euros environ en 2014.

9,3 millions pour l'AP-HP

Les médecins hospitaliers peuvent exercer une activité privée à l'hôpital public sous certaines conditions. Le nombre de consultations et d'actes effectués au titre de l'activité libérale doit ainsi être inférieur à celui pratiqué au titre de l'activité publique, le temps consacré au libéral ne pouvant excéder 20 % du service hospitalier hebdomadaire. Ces médecins doivent en outre reverser une partie de leur chiffre d'affaires à leur employeur en fonction des actes pratiqués. Pour l'AP-HP, cette redevance s'est élevée à 9,3 millions d'euros en 2015 (+8 % par rapport à 2014).

Après deux années consécutives de baisse, le nombre de contrats autorisant l'exercice libéral à l'AP-HP a « légèrement augmenté », passant de 346 à 355, soit 7 % des praticiens éligibles. Sur ce total, seuls « 336 praticiens ont réellement exercé une activité libérale », pour des revenus très disparates : 116 praticiens ont touché moins de 50 000 euros au titre de leur activité libérale, quand 11 autres ont perçu plus de 350 000 euros, dont 6 plus de 450 000.

Des disparités existent aussi entre les spécialités et entre les établissements. Le nombre de contrats d'exercice libéral varie ainsi selon les groupes hospitaliers, de 6 dans le groupe Robert-Debré à 60 pour la Pitié Salpêtrière-Charles Foix, et plus de la moitié (51 %) des contrats d'activité libérale concernent les chirurgiens, loin devant les spécialités médicales (29 %) et les radiologues (11 %).

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !
Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité