Publicité

QUESTION D'ACTU

En cours d'analyse

Haute-Savoie : une grippe A de souche H3N2

Le phénomène épidémique constaté dans une clinique de Haute-Savoie semble maîtrisé. Il n'est ni inquiétant, ni exceptionnel. D'autres cas devraient survenir cet hiver.


  • Publié 26.12.2012 à 16h00
  • |
  • |
  • |
  • |


La région Rhône-Alpes reste pour le moment en dessous du seuil épidémique, malgré les cas de grippe A détectés en fin de semaine dernière dans un centre de convalescence à Villaz, près d’Annecy, en Haute-Savoie. Le directeur de cet établissement de 143 lits, le Château de Bon attrait, a indiqué que la phase de propagation semblait terminée avec 3 cas avérés et 35 personnes traitées préventivement car elles présentaient des symptômes grippaux.

« Ce phénomène épidémique localisé dans un établissement pour personnes âgées n’a rien d’exceptionnel ni d’inquiétant, il y en aura des dizaines d’autres au cours de l’hiver », rassure le Pr Bruno Lina, virologue au CHU de Lyon et directeur du Centre national de référence sur la grippe pour la zone sud de la France. Le virus est actuellement en cours d’analyse dans son laboratoire lyonnais pour déterminer la souche virale en jeu. « C’est très probablement un virus de type A H3N2, il est beaucoup plus fréquent chez les personnes âgées que le virus A H1N1 », pronostique le spécialiste. 

L’efficacité du vaccin anti-grippal n’étant que partielle chez les personnes âgées, c’est la vaccination des proches qui les protège des conséquences dangereuses de la grippe. « Plus le taux de vaccination des personnels soignants et des familles qui viennent en visite est élevé et plus le nombre de personnes infectées est faible. La vaccination de l’entourage joue le rôle de barrière autour des personnes âgées vulnérables à la grippe », explique Bruno Lina. Avec seulement 25% des professionnels de santé vaccinés contre la grippe selon les chiffres publiés par l’Institut de veille sanitaire en novembre, la barrière est plutôt facile à franchir pour le virus.

Liens d'intérêt*
Le Pr Bruno Lina déclare un lien d'intérêt avec le laboratoire Sanofi-Pasteur au titre du Centre national de référence de la grippe et à titre personnel en tant que membre du Conseil Scientifique du Groupe d'expertise et d'information sur la grippe(activité non rémunérée) et de l'European Scientific Working group on Influenza (activité non rémunérée).

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité