Publicité

QUESTION D'ACTU

Brexit

Agence européenne du médicament : Lille en compétition

Après le Breixit, l’Agence européenne du médicament, située à Londres, doit déménager. Lille rejoint la liste des villes candidates.

Agence européenne du médicament : Lille en compétition jpgon/epictura

  • Publié 13.08.2016 à 07h29
  • |
  • |
  • |
  • |


Et pourquoi pas à Lille ? La ville s’est officiellement portée candidate pour accueillir l’Agence européenne du médicament (EMA), notamment chargée d'autoriser la mise sur le marché des nouveaux médicaments dans l'union européenne. Conséquence du Brexit, l’Agence doit en effet déménager son siège, situé à Londres depuis sa création en 1995.

Afin de poursuivre « dans de bonnes conditions » la réalisation « de partenariats concrets et de travaux communs nécessaires aux différents pays » européens et « eu égard notamment à sa proximité géographique avec Londres et à sa position en Europe », Lille est candidate pour accueillir le siège de cette Agence, peut-on y lire dans un communiqué commun des élus du nord.

Candidature légitime

Les signataires, Martine Aubry, Xavier Bertrand, Damien Castelain, respectivement maire (PS) de Lille, président (Les Républicains) de la région Hauts-de-France, et président (sans étiquette) de la métropole de Lille, estiment que le rayonnement de la métropole « est reconnu en matière d'excellence scientifique et d'activité de recherche clinique ».

Ils mettent en avant la présence sur ce territoire de l'agence Eurasanté qui regroupe le pôle de compétitivité Nutrition Santé Longévité, un bio-incubateur spécialisé en santé et le Parc Eurasanté dédié à l'accueil d'activités de biotechnologies et santé, ou encore le CHRU de Lille.

Selon les signataires de ce communiqué, les 27 000 personnes qui travaillent au sein de la filière Santé des Hauts-de-France, « générant un chiffre d'affaires global de plus de 11,5 milliards d'euros », font de Lille « plus encore aujourd'hui un lieu extrêmement favorable pour l'accueil de cette grande institution » qu'est l'EMA.

D’autres villes en lice

Début août, la députée européenne Les Républicains Françoise Grossetête avait envoyé une lettre proposant la candidature de Lyon à Marisol Touraine. En Europe, plusieurs fédérations nationales de l'industrie pharmaceutique, comme celle de l'Italie, mais aussi en Suède et au Danemark, militent déjà ouvertement pour obtenir le siège de l'EMA.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité