Publicité

QUESTION D'ACTU

Aux États-Unis

#MomHair : le hashtag qui met les mères en colère

À la suite d'un article du New York Times qui culpabilise les jeunes mamans à cause de leurs cheveux, un hashtag a vu le jour pour lutter contre les pressions faites aux mères.  

#MomHair : le hashtag qui met les mères en colère jannabantan/epictura

  • Publié 30.06.2016 à 19h04
  • |
  • |
  • |
  • |


Un gros bad buzz anime les réseaux sociaux. Le hashtag #MomHair se répand pour lutter contre une pression faite sur les mères, celle de ne pas se couper les cheveux avant d'avoir perdu tous les kilos pris pendant la grossesse. En effet, le site du New York Times a donné la parole à un styliste de la Grosse Pomme qui dénonce la coupe de cheveux négligée et trop courte des jeunes mères débordées. 

 

Des cheveux longs pour distraire 

Pour Juan Carlos Maciques, le styliste capillaire interviewé, la coupe de cheveux en question est une grossière erreur. Il explique dans le célèbre quotidien américain que l'on voit cette coupe « dans les centres commerciaux de banlieue : un carré, avec un peu plus de longueur derrière, court devant, qui devrait avoir l'air classe mais qui est en fait juste négligé ». 

Il continue son « analyse » et développe : « Il n'y a pas que vos cheveux qui changent (après une grossesse). Votre corps aussi. Vous pourriez ne pas atteindre le poids dont vous rêvez. Les cheveux longs peuvent ainsi faire office de distraction. Plus on raccourcit, plus on s'expose ».

 

Ashlee Gadd à la rescousse des jeunes mamans

Les réactions n'ont pas tardé après cette publication. La bloggeuse américaine Ashlee Gadd a littéralement poussé un coup de gueule et livré un message d'indépendance aux jeunes mères. Sur son site, la photographe et mère de deux enfants explique à quel point il important et précieux d'apprendre à s'aimer comme on est. « La beauté et la personnalité ne sont pas et ne seront jamais définies par une coupe de cheveux stupide. (…) Vous me pardonnerez si je néglige votre avis et que je choisis une coiffure qui me donne confiance en moi », explique-t-elle dans son article. Elle incite les jeunes mamans à couper leur cheveux courts, à les porter longs ou même à se faire des dreadlocks si elles le veulent. Le plus important est qu'elles fassent ce dont elles ont envie. 

Sur Twitter, le hashtag #MomHair s'est rapidement répandu. Les Américaines y ont posté des photos de leur « coupe de maman » pour montrer au monde entier que les femmes en ont assez d'être culpabilisées, et de subir cette pression constante vis-à-vis de leur physique.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité