Publicité

QUESTION D'ACTU

Rythme cardiaque

Bracelets connectés  : la technologie de FitBit ne serait pas fiable

Une plainte pour publicité mensongère a été déposée contre la société FitBit. Une étude, demandée par les plaignants, montre le manque de fiabilité des bracelets mesurant la fréquence cardiaque.   

Bracelets connectés  : la technologie de FitBit ne serait pas fiable geoffgoldswain/epictura

  • Publié 24.05.2016 à 17h13
  • |
  • |
  • |
  • |


«  Vérifiez votre fréquence cardiaque en un clin d’œil et évaluez votre effort pour ajuster vos exercices sur le moment  », c'est ce que propose la société Fitbit avec ses bracelets connectés FitBit Surge et Fitbit Charge HP. Cependant, trois plaintes on été déposées aux États-Unis contre l'entreprise américaine. Ses capteurs ne seraient pas fiables pour mesure le rythme cardiaque.

Le fait que FitBit expose ses bracelets comme de véritables outils de mesure et non comme de simples objets connectés pose problème. En incitant les personnes à  « ajuster leur exercice » selon le rythme affiché, les sportifs peuvent être poussés à aller au-delà de leurs limites réelles, et donc se mettre en danger.


Le site internet The register a rapporté qu'une étude a été demandée par les plaignants, pour évaluer la fiabilité de la technologie PurePusle, utilisée dans les deux bracelets. Elle montre que les capteurs des bracelets électroniques auraient en effet tendance à sous-estimer le rythme réel lors d'un effort physique.

 

43 volontaires testés

Les deux scientifiques ayant répondu à la demande des plaignants, Edward Jo et Brett Dolezal, ont constaté un écart important entre le rythme réel du cœur, mesuré par un électrocardiographe (certifié par les autorités sanitaires), et celui que les bracelets connectés affichaient lors des séances d'exercices physiques. 

Les tests ont été faits sur 43 volontaires, et pour certains d'entre eux un écart allait jusqu'à 23 battements par minutes sur le modèle FitBit Surge. Les chercheurs ont aussi observé qu'un bracelet porté à chaque bras ne mesurait pas la même fréquence cardiaque.

Mis en cause par des médecins

Selon le site numérama.com, la fiabilité de la technologie PurePusle a été aussi remise en question en avril dernier par des urgentistes. Ils ont remarqué, lors de la prise en charge d'un patient victime d'une crise cardiaque, un écart notable entre le nombre de pulsations affiché sur le bracelet électronique et celui indiqué par les appareils médicaux. 

Cependant, la méthodologie employée par les deux chercheurs peut aussi poser problème. Le nombre de volontaires ayant participé à l'étude est faible, et chacun n'a été testé qu'une fois.

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité