Publicité

QUESTION D'ACTU

Protection des consommateurs

Lentilles corail d'Auchan : une ONG demande leur retrait au préfet

L'ONG Foodwatch a demandé au préfet du Nord d'ordonner le rappel de boîtes de lentilles corail de marque Auchan. Les légumineuses seraient contaminées par des hydrocarbures présents dans l'emballage.

Lentilles corail d'Auchan : une ONG demande leur retrait au préfet Capture d'écran Twitter

  • Publié 15.04.2016 à 12h17
  • |
  • |
  • |
  • |


Après avoir écrit à tous les fabricants et distributeurs des produits testés et contaminés par des huiles minérales dangereuses, l'ONG Foodwatch passe à la vitesse supérieure ! Dans son viseur, les lentilles corail de marque Auchan qui ont affiché la plus forte contamination par les hydrocarbures aromatiques d’huiles minérales (MOAH) lors de tests. Ces substances toxiques sont en effet reconnues potentiellement cancérogènes, mutagènes et perturbateurs endocriniens (1) par les autorités sanitaires européennes. Face à l’absence de réaction de la part du distributeur, Foodwatch et le Réseau Environnement Santé (RES) viennent de saisir le préfet du Nord, où se situe le siège social du Groupe.

Dans un communiqué publié mercredi, l'organisation écrit : « Il s’agit d’une action destinée à protéger les consommateurs : nous sollicitons du préfet Jean-François Cordet qu’il ordonne le rappel immédiat des lentilles corail qui présentent ou sont susceptibles de présenter un danger pour la santé publique ou la sécurité des consommateurs, comme le prévoit le Code de la consommation ».
Sur la base de cette saisine, le Préfet dispose donc de deux mois « pour nous répondre et protéger la santé des citoyens », précise-t-elle.
 

Auchan affirme ne plus livrer le produit  

Quelques lignes plus loin, la charge contre le géant de la grande distribution se poursuit : « Auchan fait figure de mauvais élève avec ses lentilles corail, car ce produit présente la plus forte contamination en MOAH de tous les produits achetés en France. D’autres produits Auchan comme les céréales Sugar Flakes et le couscous Pouce vert contiennent également une quantité inquiétante de MOAH », affirme l'ONG foodwatch.
Pour expliquer, l'origine de la contamination, elle indique que « ces huiles, des dérivés du pétrole, proviennent en grande partie des encres d’impression présentes dans les emballages à base de papier recyclé ».

Et ces inquiétudes, ces militants ne sont pas les seuls à les partager, plus de 83 000 personnes ont déjà signé la pétition : « Pas d’huiles minérales dangereuses dans nos aliments ! » lancée par l'organisation en octobre 2015.
Dedans, ils proposent une solution simple aux politiques : « l’Union européenne doit d’une part fixer des limites strictes à la quantité d’huiles minérales présentes dans les aliments, et d’autre part imposer l’utilisation de barrières adéquates pour tous les emballages en papier et carton ».
Contacté par Pourquoidocteur, le groupe Auchan se défend en affirmant « qu'un nouvel emballage a été introduit depuis février 2016 ». « Le produit analysé ici n'est plus livré dans nos magasins », a-t-il ajouté.


(1) Les MOAH représentent une menace pour la santé publique, comme l’attestent l’avis de l’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) de  2012 et l’étude publiée en janvier 2016 par le BfR (Institut allemand pour l’évaluation des risques ). 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité