Publicité

QUESTION D'ACTU

Enquête What’s up Doc

Classement des CHU : Nantes plébiscitée par les internes

Les internes préfèrent la côte Atlantique aux Alpes. Dans les choix d'affectation, Nantes devance Lyon pour la première fois. Le CHU de Montpellier-Nîmes figure en 3e position.

Classement des CHU : Nantes plébiscitée par les internes SALOM-GOMIS SEBASTIEN/SIPA

  • Publié 17.02.2016 à 11h41
  • |
  • |
  • |
  • |


Un CHU, oui, mais lequel ? Cette année encore, le magazine What’s up Doc édite son classement des établissements universitaires qui font rêver les internes. Loin des gros hôpitaux de Marseille (Bouches-du-Rhône), Paris et Lille (Nord), les médecins en formation préfèrent des villes à taille humaine, où la vie est plus agréable. Pour la première fois depuis trois ans, les Hospices civils de Lyon (Rhône) sont devancés.

La ville portuaire de Nantes (Loire-Atlantique) récolte en 2015 l’adhésion des internes en médecine. Elle émerge le plus souvent dans les vœux d’affectation des étudiants, devant Lyon, Montpellier-Nîmes, Rennes et Bordeaux. Des villes où il fait bon vivre, comme le souligne le magazine. Mais « ce sont également les CHU où les directeurs sont dynamiques, et même le trio directeur – doyen – président de CME (commission médicale d’établissement) fonctionne bien », explique le Pr Guy Vallancien, membre de l’Académie de médecine, dans un communiqué.

La néphrologie plébiscitée

A l’inverse, les structures à l’organisation plus pesante comme Paris et Marseille sont délaissés des internes. Mais la palme de la plus grosse dégringolade revient aux CHU de Toulouse (Haute-Garonne) et Nancy (Moselle).



Du côté des spécialités, un changement intervient là aussi. L’ophtalmologie est devancée alors qu’elle était leader depuis trois ans. Cette année, les internes lui ont préféré la néphrologie.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité