Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude américano-mexicaine

Dépister le diabète de type 2 avec son smartphone

Un nouveau dispositif a été créé par des chercheurs américains et mexicains, pour dépister à moindre coût le diabète de type 2. Il pourrait être produit à grande échelle.

Dépister le diabète de type 2 avec son smartphone West Coast Surfer / Moo/REX/SIPA

  • Publié 03.11.2015 à 20h08
  • |
  • |
  • |
  • |


Plus de 2 millions de personnes âgées de 20 à 80 ans décèdent chaque année des suites d’un diabète ou de ses complications. Les pays en développement sont les plus touchés par cette forte mortalité, car la prise en charge est plus compliquée à mettre en œuvre. En effet, les outils de diagnostic et de mesure de la glycémie sont coûteux, et ne sont pas toujours largement diffusés.

Pour apporter des réponses à ces inégalités face à la maladie, une équipe américano-mexicaine pluridisciplinaire a créé un dispositif facile à utiliser, à moindre coût, pour dépister le diabète de type 2.

Ce type de diabète touche surtout les personnes de plus de quarante ans, en surpoids. Il correspond à 90 % des cas de diabète, et connaît une progression importante liée au vieillissement de la population, une hausse de l’obésité, et à des modes de vie de plus en plus sédentaires.

 

 

Salive colorée

La dernière innovation des chercheurs vise à détecter ce type de diabète en analysant un échantillon de salive de l'individu, avec l’aide de son smartphone. Il permet de déterminer rapidement si la personne est malade ou non. La méthode est d’autant plus appréciée qu’elle est aussi beaucoup moins invasive que les aiguilles traditionnellement utilisées pour mesurer la glycémie.

Le dispositif se compose d’une mini cartouche contenant l’échantillon, et qui s’insère dans le téléphone portable. A l’image d’un test de grossesse, elle change d’aspect si le résultat est positif. Une lumière fluo apparait dans ce cas, que le smartphone est capable de lire grâce à un logiciel spécifique. Des biologistes et des informaticiens ont travaillé main dans la main pour parvenir à ce système.

D’après les premiers tests, l’objet semble efficace, même s’il n’en est qu’à sa phase de développement. Il faudra, en revanche, attendre un moment avec qu’il ne soit produit massivement et développé dans les pays à bas revenu.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité