Publicité

QUESTION D'ACTU

Neuf morts

Afghanistan: un hôpital de MSF touché par une frappe aérienne

L'hôpital de Médecins sans frontières (MSF) à Kunduz, dans le nord de l'Afghanistan, a été bombardé cette nuit. Une bavure de l'armée américaine est évoquée.

Afghanistan: un hôpital de MSF touché par une frappe aérienne MSF

  • Publié 03.10.2015 à 10h41
  • |
  • |
  • |
  • |


Plusieurs membres de MSF sont morts cette nuit en Afghanistan, après un bombardement américain. Les frappes visaient des « personnes qui menaçaient les forces de la coalition », a indiqué le colonel Brian Tribus, porte-parole de l’OTAN. « Elle a peut-être provoqué un dommage collatéral sur un bâtiment médical situé non loin de là », a-t-il ajouté, précisant qu’une enquête était en cours. Selon MSF, le centre de soins a été « frappé plusieurs fois et a été fortement endommagé » par le bombardement.
Neuf décès ont d'ores et déjà été confirmée, mais le bilan de cette attaque pourrait s'alourdir dans les prochaines heures. Plus de 30 membres du personnel sont portés disparus, sur les 200 personnes présentes cette nuit dans le centre de soins, dont 105 patients.

« Nous ne connaissons pas encore exactement le nombre de victimes, notre équipe médicale donne les premiers secours, soigne les patients et les personnels MSF blessés, et fait le décompte des morts. Nous pressons toutes les parties au conflit à respecter la sécurité des structures de santé et du personnel médical », déclare Bart Janssens, directeur des opérations de MSF.

Sur Twitter, MSF a affiché ce matin son désarroi face à l'ampleur des dégâts :

 

 

« Le personnel de #MSF en état de choc dans l'une des parties restantes de hôpital de #Kunduz. Ils travaillent pour soigner les blessés »

 

Un hôpital déjà submergé

Ce tragique accident arrive au plus mauvais moment pour les équipes de l'ONG, qui ont annoncé en début de semaine être submergées de blessés « après que de violents combats entre les forces gouvernementales et l’opposition ont éclaté dans la ville de Kunduz », prise par les talibans fin septembre. « L'hôpital a pratiquement atteint sa pleine capacité et avec la poursuite des combats, nous étions inquiets de ne pas être en mesure de faire face aux nouveaux afflux de blessés », témoignait alors Guilhem Molinie, représentant de MSF en Afghanistan.
« MSF a traité 394 blessés depuis lundi », a expliqué Bart Janssens, directeur des opérations de l'ONG. « Nous sommes profondément choqués par cette attaque », a-t-il ajouté. L'hôpital de Kunduz est l'une des structures les plus importantes de MSF en Afghanistan, puisqu'il est équipé de l'unique centre de traumatologie de la région nord-est du pays.

Malgré le traumatisme de ce bombardement, les médecins de MSF continuent d'assurer les soins. Ils ont repris dès ce matin le chemin du bloc opératoire, où les interventions chirurgicales se déroulent dans des conditions difficiles comme en témoigne la photo postée par MSF sur Twitter.

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité