Publicité

QUESTION D'ACTU

315 morts et 20 000 malades

La rougeole frappe durement la RDC

Une épidémie de rougeole sévit dans la région du Katanga depuis le début de l'année. En six mois, elle a provoqué la mort d'une centaine de personnes et continue à gagner du terrain.

La rougeole frappe durement la RDC KAREL PRINSLOO/AP/SIPA

  • Publié 15.08.2015 à 07h14
  • |
  • |
  • |
  • |


Depuis janvier dernier, la région du Katanga en République Démocratique du Congo (RDC) est frappée par la plus grave épidémie de rougeole que la province ait connue. Elle aurait tué 315 personnes et au moins 20 000 malades ont été recensés, ont annoncé hier les Nations Unies.

« Au vu des problèmes d’accès aux soins et de la probable sous-notification des cas, il n’est pas exclu que les épidémies actuelles soient plus graves que ce qui est présenté. C'est pourquoi il est important d’agir au plus vite afin de ne pas se retrouver dans la même situation qu'en 2011, voire pire », a indiqué début août Jean-Guy Vataux, chef de mission pour Médecins Sans Frontières en RDC.

Un avis partagé par le Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA) de l'ONU. Dans un projet de rapport sur cette épidémie, les experts des Nations Unies affirment qu’elle ne fait qu’empirer et gagne du terrain. Pour lutter contre sa propagation, « plus de 2,4 millions de dollars (2,1 millions d'euros) sont nécessaires pour organiser une campagne de vaccination et traiter les personnes déjà infectées », estime l’OCHA.

Plus de 280 000 enfants vaccinés

Sur le terrain, l’association humanitaire Médecins sans Frontières assure la prise en charge des malades et mène les campagnes de vaccination. Arrivée dans la région du Katanga, au sud-est de la RDC, l’association a dû très vite intervenir dans les provinces du Sud-Kivu, de l'Equateur et du Maniema. L’organisation rapporte avoir déjà pris en charge plus de 12 2000 patients et vacciné plus de 287 000 enfants âgés de 6 mois à 15 ans, dont plus de la moitié à Katanga.

Mais pour agir, les équipes soignantes doivent faire face à de nombreuses contraintes. Cette région est aussi grande que l’Espagne et la population y est très dispersée. L’accès à certaines zones n’est possible qu’à moto ou par barque. « Les routes sont très endommagées », précise MSF. L’état de santé de la population est aussi un facteur aggravant. Exposée à la malnutrition, au paludisme ou encore la tuberculose, elle est très fragile et vulnérable.

En 2011, l’épidémie de rougeole avait tué plus de 1 000 personnes et 77 000 malades avaient été recensés, selon une étude parue dans la revue BMC Infectious Diseases. A l’époque, MSF avait vacciné près d’1,5 million d’enfants et pris en charge plus de 50 000 malades dans la province de Katanga.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité