Publicité

QUESTION D'ACTU

186 contaminations et 36 décès

Coronavirus : l'épidémie de MERS-CoV est terminée en Corée du Sud

La Corée du Sud a annoncé ce mardi la fin de l'épidémie de coronavirus MERS-CoV qui a fait 36 morts et gravement affecté la 4e économie du continent asiatique.

Coronavirus : l'épidémie de MERS-CoV est terminée en Corée du Sud Park Geun-hye, présidente de la République de Corée, avec des experts de l'OMS, NEWSCOM/SIPA

  • Publié 28.07.2015 à 16h57
  • |
  • |
  • |
  • |


Après le temps de la panique, arrive celui de l'apaisement. Le Premier ministre sud-coréen, Hwang Kyo-ahn, a annoncé ce mardi la fin de l'épidémie causée par le nouveau coronavirus (MERS-CoV) en Corée du Sud. 
Le nombre de patients atteints par ce syndrome respiratoire originaire du Moyen-Orient est resté inchangé à 186 et le pays n'a rapporté aucun nouveau cas pour le 23e jour consécutif.

 

Des annonces rassurantes pour la population 

« Après avoir évalué la situation, le personnel médical et le gouvernement jugent que la population n'a plus à s'inquiéter », a ainsi déclaré le chef du gouvernement sud-coréen dans des propos rapportés par l'agence de presse sud-coréenne Yonhap.
« Je demande au public d'oublier toute préoccupation concernant le MERS-CoV et de reprendre ses activités quotidiennes, y compris ses activités économiques, culturelles, sportives et scolaires », a-t-il ajouté au cours d'un conseil des ministres restreint organisé à Séoul.

Une économie amputée 

Au final, 36 personnes sont mortes dans le pays des suites de cette maladie contre laquelle il n'existe ni traitement, ni vaccin.
Autre ombre au tableau, l'épidémie a largement pesé sur la croissance de ce pays de près de 50 millions d'habitants, mettant un coup de frein à la consommation. Les commerces, parmi lesquels les centres commerciaux, les restaurants et les cinémas, ont relevé une forte baisse des ventes avec de plus en plus de Coréens qui cherchaient à éviter les lieux publics, par crainte d'être contaminés.
Pour cette raison, le gouvernement a promis récemment une aide de 22 000 milliards de wons (17,8 milliards d'euros) pour redynamiser l'économie. Et la banque centrale a maintenu son taux d'intérêt au niveau exceptionnellement bas d'1,5 %.
Le secteur du tourisme a été particulièrement touché, avec une baisse de 40 % du nombre de visiteurs sur le mois de juin, comparé à juin 2014, et 60 % de baisse sur les deux premières semaines de juillet.

 

Deux cas suspects dans le nord de l'Angleterre

Et comme une bonne nouvelle n'en entraîne pas forcément une autre, l'épidémie n'a pas totalement disparu de la surface du globe. Un hôpital de Manchester, au nord de l'Angleterre, vient en effet de fermer ses urgences ce mardi « jusqu'à nouvel ordre », à cause de deux cas suspects de coronavirus.
« Les 2 patients ont été placés en isolement et sont soumis à des examens cliniques », a indiqué le Manchester Royal Infirmary. En attendant, « les urgences resteront fermées jusqu'à nouvel ordre », a précisé un porte-parole. « Nous voulons rassurer nos malades et le grand public sur le fait que l'incident ne représente pas de risque significatif pour la santé du public », a-t-il rajouté.
Pour rappel, le MERS-CoV a été diagnostiqué pour la dernière fois chez une personne en Grande-Bretagne en février 2013. A l'échelle mondiale, l'OMS recense 1 368 cas confirmés en laboratoire depuis septembre 2012, dont au moins 490 mortels. La grande majorité des décès ont été enregistrés en Arabie saoudite.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité