Publicité

QUESTION D'ACTU

Enquête Ifop- Sidaction

Sida : encore 800 contaminations par an chez les moins de 25 ans

Selon une enquête Ifop, les jeunes de 15-24 ans ont un niveau d'information élevé concernant la prévention du sida mais les conséquences de la maladie ne semblent plus les inquiéter. 

Sida : encore 800 contaminations par an chez les moins de 25 ans Sidaction

  • Publié 28.03.2015 à 08h36
  • |
  • |
  • |
  • |


A partir de ce vendredi, le Sidaction lance sa 21ème édition (1). L’opération qui vise à lever des fonds pour la recherche et la prévention contre le sida durera jusqu’à dimanche soir. A cette occasion, l’Ifop a réalisé une enquête sur les jeunes et l’information sur le VIH/sida. Elle révèle que les moins de 25 ans connaissent les gestes de prévention mais ils semblent moins vigilants que leurs aînés.

L’enquête, réalisée auprès de 610 personnes de 15 à 24 ans, montre que près de 9 jeunes sur 10 se disent bien informés sur le virus du sida, les modes de transmission, le traitement contre le VIH et la prévention. Leurs principales sources d’informations sont Internet et les réseaux sociaux tandis que 11 % des jeunes déclarent ne « jamais chercher d’information sur le sida. »

«La démarche d’information sur le VIH/sida s’avère toujours individuelle et les informations ne sont pas échangées entre les jeunes, induisant que le tabou sur le sujet est toujours présent », souligne l'Ifop.

D'après cette enquête, les jeunes de 15-24 ans ont un niveau d'information élevé sur le sujet de la prévention. Ils sont 7 sur 10 à savoir où aller se faire dépister (centre de dépistage , planning familial, médecin traitant ou encore les associations telle que AIDES peuvent effectuer un test en 30 minutes ). Et plus de 6 sur 10 savent qu'ils existent un traitement d'urgence. 

Moins vigilants
Malgré ces bases solides en matière de prévention,« les connaissances sur le traitement du VIH se révèlent a contrario imparfaites, mais s’accroissent par rapport aux enquêtes précédentes », explique l'Ifop.

En effet, au fur et à mesure que les progrès de la médecine et de la recherche avancent, les fausses idées s’installent… Près d’un tiers des jeunes de moins de 25 ans pensent que le sida peut se guérir ! Une proportion qui a doublé en cinq ans. Par ailleurs, près de 4 jeunes sur 10 pensent qu’ils ont moins de risques que les autres d’être contaminés par le virus du sida. Ils sont autant à penser que leur génération est de moins en moins contaminée par le VIH. 

Pourtant, parmi les 6220 personnes ayant découvert leur séropositivité en 2013, plus de 800 étaient âgés de moins de 25 ans, « une proportion qui n’a pas évolué depuis 2003 » souligne l’Institut de veille sanitaire (InVs) dans son bulletin épidémiologique hebdomadaire publié cette semaine.

Prévention essentielle à l’école
Plus le niveau de diplôme est élevé, plus les connaissances sur le virus du sida le sont aussi. En effet, 87 % des jeunes sans diplôme se disent bien informés sur le VIH contre 96 % des jeunes avec un diplôme supérieur. Ces proportions sont également retrouvées concernant l’éducation à l’école. « La très forte corrélation entre le niveau d’information et le bénéfice d’une information scolaire sur le VIH implique que cette information scolaire demeure essentielle aujourd’hui, tant les différences de connaissances entre bénéficiaires et non-bénéficiaires sont marquées », indique l’Ifop.

Ces données indiquent la nécessité des campagnes de prévention, de sensibilisation pour cette maladie infectieuse qui, encore aujourd'hui, n'a aucun traitement curatif. 

 

(1) https://don.sidaction.org/  

 

 

 

 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité