Publicité

QUESTION D'ACTU

Cholestérol

Les statines à nouveau remises en cause

Les bénéfices des statines pour réduire les risques de maladies cardiovasculaires sont surestimés, selon une nouvelle étude internationale.

Les statines à nouveau remises en cause REX/E. M. Welch/REX/SIPA

  • Publié 22.02.2015 à 16h35
  • |
  • |
  • |
  • |


Les statines sont des médicaments qui permettent de baisser les taux de cholestérol dans le sang. Tout le monde semble d'accord là-dessus. Y compris des chercheurs américains et suédois qui viennent de publier une revue pourtant très critique dans l'Expert Review of Clinical Pharmacology. Ils contestent le bénéfice des statines dans la prévention de l'infarctus, de l'accident vasculaire cérébral (AVC) et des décès des suites de pathologies cardiovasculaires. Ce n'est pas la première fois que les statines font l'objet de polémiques. Cela avait été le cas par exemple en France début 2013 avec la sortie du livre du Pr Philippe Even "la vérité sur le cholestérol".

 

Subterfuge statistique

Les chercheurs américains et suédois n'y vont pas de main morte. « Les défenseurs des statines ont utilisé un subterfuge statistique pour créer l'illusion que les statines sont des "médicaments merveilleux", alors que la réalité est que leurs bénéfices modestes sont plus que surpassés par leurs effets indésirables », écrivent-ils. Et selon les auteurs, la liste des effets indésirables est particulièrement longue: cancer (du sein notamment), cataracte, diabète, altération cognitive et troubles musculosquelettiques.

 

Quid du subterfuge statistique ? Les auteurs de certaines études sur les statines auraient recours au risque relatif plutôt qu'au risque absolu. Le premier montrerait un bénéfice des statines pour 30% à 50% de la population, et le second pour seulement 1%! Le grand public doit être conscient des conflits d'intérêt dans la communauté médicale et dans l'industrie pharmaceutique, mettent en garde le Dr David Diamond, de l'université de Floride du Sud, et ses collègues.


Autres stratégies de prévention

Ils rappellent le bénéfice d'autres stratégies de prévention du risque cardiovasculaire : arrêt du tabagisme, contrôle du poids, exercice physique, réduction du stress, régimes alimentaires pauvres en sucres en particulier pour les patients souffrant du diabète de type 2.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité