Publicité

QUESTION D'ACTU

Agence de sécurité du médicament

Statines : le bénéfice l'emporte sur le risque de diabète

Des études ont suggéré que les statines augmentent le risque de diabète. Ces médicaments restent sûrs pour réduire le cholestérol, conclut l’Agence européenne du médicament.

Statines : le bénéfice l'emporte sur le risque de diabète E. M. Welch / Rex Featu/REX/SIPA

  • Publié 12.12.2014 à 17h50
  • |
  • |
  • |
  • |


Les statines restent sûres, malgré un léger risque de diabète. Dans un point d’information, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) résume les conclusions de l’Agence européenne du médicament (EMA), qui a réalisé une mise à jour des connaissances sur ces médicaments qui réduisent le cholestérol.

 

Actualisation des notices

Les statines sont commercialisées en France depuis les années 1980. Cinq types sont actuellement disponibles sur le marché : pravastatine, simvastatine, atorvastatine, rosuvastatine, fluvastatine. Plusieurs méta-analyses ont suggéré que ce traitement augmente de 9 à 15 % le risque de diabète. Une étude génétique a même établi un lien direct avec l’action des statines, qui inhibent une enzyme clé du cholestérol. Elle augmenterait aussi la glycémie.

 

L’Agence européenne du médicament et l’Agence américaine de sécurité du médicament (FDA) ont pris acte de ces études. Les caractéristiques des produits et les notices des médicaments contenant une statine ont été actualisées, et mentionnent un risque de diabète chez les patients à risque. « Chez certains patients à risque élevé de survenue d’un diabète, les statines peuvent entraîner une hyperglycémie nécessitant l’instauration d’un traitement antidiabétique », indiquent à présent les notices.

 

Une efficacité qui reste démontrée

« Cette augmentation de survenue de diabète de type 2 ne remet pas en cause le rapport bénéfice/risque de cette classe thérapeutique dans la prévention des complications cardiovasculaires chez les sujets à risque, diabétiques ou non-diabétiques à l’initiation du traitement », précise l’ANSM sur son site. L’Agence souligne que l’efficacité des statines a été démontrée dans de nombreuses études de qualité. Elles réduisent le risque d’événement cardiovasculaire de 15 à 23 %, et de 10 % le risque de mortalité toutes causes.

 

La survenue d’un diabète lors d’un traitement par statines est favorisée par plusieurs éléments, rappelle l’ANSM : une glycémie à jeun supérieure à 5,6 mmol/L, un IMC supérieur à 30, un taux élevé de triglycérides et des antécédents d’hypertension artérielle.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité