Publicité

QUESTION D'ACTU

"Sunshine Act"

L’industrie a versé 150 millions d’euros aux professionnels de santé

Les professionnels de santé ont perçu près de 150 millions d'euros en avantages de la part des entreprises, selon une analyse des données sur les liens d'intérêts entre professionnels et industrie.

L’industrie a versé 150 millions d’euros aux professionnels de santé CLOSON DENIS/ISOPIX/SIPA

  • Publié 17.02.2015 à 14h13
  • |
  • |
  • |
  • |


Les industriels chouchoutent les professionnels de santé. Leur générosité s’est une nouvelle fois confirmée cette année, avec près de 150 millions d’euros d’avantages accordés aux praticiens, révèle le Quotidien du Médecin.

Ces données sont issues du cabinet de conseil Salesway, qui a analysé les déclarations de liens d’intérêts effectuées par l’industrie de la santé entre juin 2013 et juin 2P14. En effet, depuis mai 2013, les entreprises doivent signaler sur un site Internet tout avantage d’une valeur supérieure à 10 euros consenti à un professionnel de santé, une personne morale ou un étudiant. A travers ce « Sunshine Act » à la française, le législateur a souhaité intégrer un peu plus de transparence sur les liens entre laboratoires et praticiens.

1400 € par neurologue, 413 € pour les généralistes
Or, cette année, ces derniers ont été très gâtés. Salesway révèle ainsi que 260 000 professionnels de santé ont perçu au moins un avantage (les paramédicaux sont aussi visés). Les neurologues occupent la première place, avec plus de 1 400 euros par bénéficiaire. Suivent ensuite les cardiologues (1 200 euros), les chirurgiens (près de 800 euros), les psychiatres (584 euros) et les généralistes (413 euros).

Sur la même période, la part de professionnels concernés par un avantage atteint les 90 % en cardiologie, pneumologie, rhumatologie ou dermatologie. Elle chute à 50 % en psychiatrie, et stagne aux alentours de 19 % en médecine générale.

Voyages, congrès, relations publiques...
Les laboratoires sont les plus grands donateurs. Sur les 146 millions d’euros versés cette année, ils ont contribué à hauteur de 106 millions d’euros, très loin devant les fabricants de dispositifs médicaux (32 millions d’euros). Le reste provient de « prestataires associés ».

Plus de la moitié des avantages concernent la prise en charge de frais liés à un congrès (transport, hébergement, nourriture). Un tiers des liens d’intérêt sont enregistrés dans la rubrique « relations publiques ». Enfin, environ 10 % des sommes versées correspondent à des « dons », sans plus de précisions.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité