Publicité

QUESTION D'ACTU

"Figure 1"

Appli : quand les médecins partagent les photos de leurs malades

L'application en ligne Figure 1, a été inaugurée en France le 3 décembre. Elle permet aux médecins de partager des photos avec leurs confrères à travers le monde. 

Appli : quand les médecins partagent les photos de leurs malades Capture d'écran

  • Publié 05.12.2014 à 09h38
  • |
  • |
  • |
  • |


Instagram, Pinterest… les réseaux sociaux de partage de photos fleurissent sur le net. Et un nouveau vient de débarquer en France. Pour les médecins cette fois. Baptisée Figure 1, cette application surnommée « l’Instagram des médecins »  permet à ces derniers de poster des images de symptômes bizarroïdes de leurs patients et de se les envoyer entre confrères.

Echanger des expertises entre confrères
Lancée au Canada en mai 2013 et inaugurée en France le 3 décembre, Figure 1 rencontre déjà un franc succès : plus de 150 000 internautes l’utilisent dans le monde (Etats-Unis, Canada, Irlande, Royaume-Uni et Afrique du Sud). Cerveau, yeux, infections cutanées... En vrac, la page d’accueil du site propose des images toutes plus insolites les unes que les autres. Et pour cause : les internautes médecins qui les ont postées ne savent pas souvent eux-mêmes de quoi il retourne. Simple voyeurisme ? Plutôt une consultation à distance entre confrères internationaux, et un moyen rapide pour les professionnels d’échanger leurs expertises. « Je suis docteur dans une unité de soins intensifs. Plusieurs fois, je me suis retrouvé à 4 heures du matin sans personne à qui parler d’un patient ni à qui le montrer », explique le fondateur de l’application Joshua Landy, dans une interview accordée au magazine l’Obs.






Quizz et défis
Au-delà de ces images peu ragoutantes, de l’humain donc. Et même une dimension ludique. Les professionnels de santé s’amusent parfois à se lancer des défis entre confrères. Comme cette photo d’une femme âgée de 23 ans qui tire la langue, laissant entrevoir des parois jaunâtres. Et en-dessous, un commentaire de l’internaute qui a posté la photo : femme aborigène de 23 ans, souffre de maux de tête et éprouve des difficultés respiratoires. Cette dernière nie tout comportement social à haut risque. Pouvez-vous trouver le diagnostic ? Si personne ne trouve, le médecin donne évidemment la réponse ! «  Figure 1 vise à éduquer. Il y a même un cas où l’appli a permis de sauver la vie d’une personne. Elle était atteinte de porphyrie, une maladie du sang qui a des conséquences neurologiques. Le médecin avait posté une photo de rougeurs. Des rougeurs qui sont rares, étant donné que la maladie est rare. Mais des internautes les ont reconnues. Le patient a pu être traité plus tôt que prévu », raconte Joshua Landy à l’Obs.


 

Une appli pour les médecins mais accessible à tous
Si les conditions générales de l’application précisent bien que l’identité des patients reste anonyme et que les administrateurs disposent des moyens de vérifier l’identité et le statut médical des utilisateurs, celle-ci est néanmoins ouverte à tous (âmes sensibles s’abstenir). Seuls les médecins sont autorisés à publier des photos et à poster des commentaires. Ces derniers doivent demander l’autorisation aux patients au préalable et leur faire signer un formulaire de consentement. Figure 1 s’engage à vérifier le contenu de toutes les photos avant d’autoriser la publication, ainsi qu’à vérifier l’identité des professionnels. Reste à savoir comment faire pour s’assurer que chaque internaute qui poste des photos est bien un professionnel de santé….



 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité