Publicité

QUESTION D'ACTU

Bouffées de chaleur

Ménopause : vivre avec des enfants modifierait les symptômes

Selon une étude, la présence d'enfants de moins de 13 ans au moment de la ménopause pourrait en modifier les effets.

Ménopause : vivre avec des enfants modifierait les symptômes OJO Images / Rex Featur/REX/SIPA

  • Publié 04.11.2014 à 19h25
  • |
  • |
  • |
  • |


Etre maman ou grand-mère pourrait avoir des effets bénéfiques insoupçonnés : calmer les sueurs nocturnes et les bouffées de chaleur qui peuvent accompagnent la ménopause. C’est en tout ce que révèle une étude réalisée par des chercheurs de l’Institut Kinsey et le centre de recherche sur le Cancer Fred Hutchinson.

Pour trouver les liens qui pouvaient exister entre les symptômes de la ménopause et la relation que ces femmes pouvaient entretenir avec des jeunes enfants, les chercheurs ont analysé 117 participantes qui allaient subir l'ablation des ovaires et des trompes de Fallope (ce que les chercheurs appellent une ménopause chirurgicale) : 69 d’entre elles étaient déjà ménopausées au moment de la chirurgie, dont 29 avaient au moins un enfant à la maison. Les 48 autres n’étaient pas ménopausées (et 28 d’entre elles avaient un enfant à la maison). Les chercheurs ont ensuite mesuré les épisodes de bouffées de chaleur avant la chirurgie, deux mois plus tard, puis six mois et un an après la chirurgie.

Résultats contradictoires

Les analyses ont montré deux résultats « intrigants », comme l’explique Tierney Lorenz, une des trois auteurs de l’étude : « Parmi les femmes déjà ménopausées, celles qui ont un enfant à la maison ressentent davantage de symptômes de bouffées de chaleurs. En revanche, chez les femmes qui ont subi une ménopause « expresse » du fait de la chirurgie, on observe une réduction importante des symptômes ».

Si cette association ne peut pas s'appliquer à toutes les femmes, le Dr Lorenz explique ce phénomènes pourrait s'expliquer par l’ocytocine, une hormone libérée en grande quantité au moment de l’accouchement et de l’allaitement.
Elle contrôle également la température corporelle (ce qui pourrait expliquer son rôle dans les bouffées de chaleur), ainsi que l’humeur et les cycles de sommeil qui peuvent être perturbés par la ménopause.

La chercheuse ajoute que les effets observés « étaient limités uniquement aux femmes ayant des enfants de moins de 13 ans. Cela suggère que [le fait d’avoir des enfants] n’étaient pas suffisant pour produire des changements ».

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité