Publicité

QUESTION D'ACTU

Photos et échanges par mail

Eczéma : la consultation en ligne prouve son efficacité

En plus de lutter contre les déserts médicaux, la télé-dermatologie se montre aussi efficace que la visite traditionnelle contre les symptômes de l’eczéma.

Eczéma : la consultation en ligne prouve son efficacité SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 30.10.2014 à 11h53
  • |
  • |
  • |
  • |


Finies les salles d’attente ? Une étude parue dans le JAMA Dermatology suggère que suivre à distance les patients souffrant d’eczéma est aussi bénéfique que des visites au cabinet du dermatologue. En plus de limiter les délais d’attente, cette méthode permet de lutter contre l’isolement médical.

 

Des résultats similaires

156 patients, enfants et adultes, ont pris part à ces recherches. La moitié a reçu un suivi classique, visite au cabinet du dermatologue, l’autre a réalisé les consultations à distance. Dans les deux cas, 6 visites ont été organisées, chacune séparée de deux mois. Lorsque la rencontre s’effectue en face à face, le dermatologue prend des photos des lésions cutanées. Lorsque la consultation s’effectue en ligne, c’est au patient de prendre les photos pour les envoyer à son médecin. Ce dernier analyse les clichés, et émet des recommandations de traitement. Les images permettent aussi de mesurer objectivement l’évolution de l’eczéma.

 

« Les patients des deux groupes (accès direct en ligne et visite en personne) ont présenté des améliorations significatives dans la sévérité de leur dermatite atopique », soulignent les auteurs de cette étude. En effet, à un an, 44 % des participants du groupe « rencontre en personne » ont vu leur eczéma éliminée ou presque, contre 38 % dans le second.

 

Développer la télé-dermatologie

Ces résultats plaident en faveur du développement de la télé-dermatologie, estime le Dr April Armstrong, interrogée par le JAMA Dermatology. « Il y a une vraie demande pour des soins en ligne », commente-t-elle. Cette étude avait d’ailleurs pour objectif de comparer les deux méthodes de suivi. « L’un des modèles qui a le plus émergé, c’est l’accès en ligne. Le problème est qu’on n’a pas beaucoup de données sur l’intérêt de ce modèle par rapport aux visites au cabinet », explique le Dr Armstrong. « Dans notre étude, on a montré que les patients avec dermatite atopique (…) ont des résultats équivalents en terme de sévérité de la maladie. » Si la visite en personne reste la référence, cette consultation en ligne pourrait représenter une alternative efficace… en plus de participer à la lutte contre les déserts médicaux. Ces résultats pourraient d'ailleurs être étendus à la France, puisque la Mutuelle Sociale Agricole (MSA) propose déjà, à l'occasion de la Journée du mélanome, un dépistage à distance des lésions cutanées. Mais cette fois, les photographies sont prises par des médecins de la MSA.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité