Publicité

QUESTION D'ACTU

Sensibiliser aux cancers masculins

Movember : une moustache contre les cancers masculins

Un mois pour travailler une moustache maison et sensibiliser sur les cancers masculins, tel est l’objectif de Movember. Les inscriptions sont ouvertes aux hommes et aux femmes.

Movember : une moustache contre les cancers masculins Les Hommes de Movember (Capture d'écran du site)

  • Publié 08.10.2014 à 18h10
  • |
  • |
  • |
  • |


Cultiver sa moustache pour « changer le visage de la santé masculine » : c’est le principe de Movember, le pendant masculin d’Octobre Rose. L’initiative est décalée, mais assumée comme telle. Cette année encore, la Fondation Movember appelle ses Mo Bros (« frères de moustache ») et ses Mo Sistas (« soeurs de moustache ») à participer aux événements les plus poilants pour faire de l'information et récolter des fonds sur les cancers de la prostate et des testicules, mais aussi cette année sur la santé mentale des hommes.

 

30 jours de moustache maison

Les inscriptions à Movember sont ouvertes depuis le 1e octobre. Hommes comme femmes peuvent participer à ce mois de solidarité, et même former des équipes. Le coup d’envoi est donné, comme tous les ans, le 1er novembre, le fameux « Shave down day. » Les participants se rasent de près. Pendant 30 jours, ils cultiveront une moustache maison et pourront laisser libre cours à leur créativité, comme les participants des années précédentes. 

Derrière l’aspect frivole de l’initiative, il existe une action sérieuse : depuis sa création en 2004, Movember a permis de récolter 409 millions d’euros récoltés, 800 programmes ont été financés dans le monde. En 2013, le mouvement a rassemblé 4 millions de personnes, dont 13 700 Français. Avec succès puisque le CHRU de Lille, qui participe à Movember, a reçu 161 000 euros pour financer ses travaux sur le cancer de la prostate. Cette année, la Fondation finance également un essai clinique croisé sur le traitement du cancer de la prostate, qui aura lieu en France et en Suisse. 

 

En 2013, Movember a attiré de nombreuses stars hollywoodiennes, de George Clooney à Bradley Cooper ou encore Ewan McGregor. En France, des sportifs ont également mis en avant leur pilosité faciale : Maxime Médard, rugbyman au Stade Toulousain, Jérôme Fernandez, médaillé d’or olympique en handball, Julien Lizeroux, vice-champion du monde de slalom à ski... et même l'équipe de Racing Métro 92 !

 

 

 

 

Financer la recherche

Tout au long du mois, Mo Bros et Mo Sistas sont appelés à organiser des événements, sensibiliser leur entourage à la santé masculine, et à récolter des dons. Courses de moustachus, mise aux enchères de vraies moustaches, création de moustaches géantes… les idées les plus farfelues sont acceptées. Un seul impératif : parler du mouvement autour de soi, sur Facebook ou sur Twitter. Et fin novembre, une dernière réunion propose à ces volontaires de « célébrer l’amour de la Mo »… mais aussi d’élire l’Homme de Movember.

 

 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité