Publicité

QUESTION D'ACTU

Référendum suisse

Assurance-maladie : la Suisse rejette le principe d'une caisse publique

La Suisse a voté aujourd'hui lors d'un référendum. Elle a rejeté le principe d'une assurance-maladie publique et unique. Les 61 caisses privées continueront donc d'assurer les habitants. 

Assurance-maladie : la Suisse rejette le principe d'une caisse publique SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 28.09.2014 à 17h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Alors qu'en France la sécurité sociale est une institution et que le système de santé publique est considéré comme un acquis, les Suisses viennent eux de rejeter un nouveau principe d'assurance-maladie publique. Le projet prévoyait un système qui ne serait non plus basé sur une soixantaine de caisses privées, mais sur une institution publique unique. 

Rejet attendu

Lors d'un référendum organisé ce dimanche, les électeurs ont ainsi rejeté massivement, à près de 64 %, la proposition de la gauche de regrouper tous les systèmes d'assurance maladie au sein d'une entité publique unique. Seuls quatre cantons sur 26 ont voté en faveur de cette initiative. Ces résultats ne sont pas surprenants pour les observateurs, le débat ayant clairement penché en faveur du camp du « non » à la réforme. Avant cette consultation, les instituts de sondage prévoyaient déjà un majorité de « non », à 54 %. Et il y a des précédents : il y a sept ans, un référendum similaire avait été organisé, au cours duquel l'idée d'une caisse d'Etat avait déjà été balayée.

Un système performant

La méthode de couverture, basée sur 61 caisses privées, est devenue très complexe et les cotisations pèsent de plus en plus lourd dans le budget des ménages. Mais les électeurs restent globalement satisfaits du système de santé helvétique. Celui-ci fonctionne bien, sans déficit, et en proposant des soins de bonne qualité. 

Cependant, la gauche estime qu'un nouveau modèle permettrait une meilleure gestion des primes et des coûts, tandis que la droite estime qu'établir une institution publique pour remplacer les caisses ne diminuerait de toute façon pas les coûts, et pèserait sur le budget de l'Etat. Il semblerait que les Suisses lui donnent raison. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité