Publicité

QUESTION D'ACTU

Des nouvelles pistes contre la calvitie


  • Publié 24.04.2012 à 06h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Une expérience donne de l’espoir aux personnes qui perdent leur cheveux…

Oui, mais pas de précipitation, il s’agit d’un travail réalisé chez l’animal. Une équipe de chercheurs japonais est parvenue à recréer des folicules pileux, ces cellules qui fabriquent les cheveux, grâce à l’utilisation de cellules souches adultes de souris… Une fois transplantés dans la peau d'une souris imberbe, ces follicules pileux créés, ont ensuite eux-mêmes généré des cheveux. Et ces cheveux avaient un cycle de repousse après vieillissement et chute tout à fait normal.

Donc il ne faut pas s’emballer, c’est une expérience chez la souris… Et l’histoire ne dit pas si les chercheurs leur faisaient des couettes ou non ?
Alors quand on regarde les photos, ça leur fait plutôt une petite coupe en brosse… mais ne nous moquons pas, ce sont des travaux très sérieux ! Et je vais ajouter des précisions intéressantes. Ces chercheurs japonais ont réalisé la même expérience mais cette fois avec des cellules souches, non pas issues de souris, mais du crâne d'un homme chauve. Et bonne nouvelle, une fois qu’on les transplante sur des souris imberbes, des touffes de cheveux sont apparues sur la nuque glabre des petits rongeurs... En outre, les scientifiques sont même parvenus à modifier la densité et la couleur des cheveux en variant le type de cellules qu'ils transplantaient. Ils estiment ainsi que leurs recherches aideront à l'avenir à retrouver la couleur naturelle de cheveux devenus gris…

Mais vous pensez que cela peut être testé rapidement chez l’homme ?
Comme toujours il faudra être patient. Très patient… Une application médicale à l’homme pourrait prendre une dizaine d’années, selon l'équipe de chercheurs. Eux-mêmes ne voient d'ailleurs pas leurs recherches comme une réponse à la calvitie prématurée, mais davantage comme une thérapie destinée aux malades et aux accidentés, notamment les grands brûlés.

Mais, est-ce qu’il n’y a pas d’autres pistes de recherche ?
Oui, il en existe d’autres. Notamment une qui a fait parler d’elle en février dernier. Il s’agit d’une susbstance anti-stress qui ferait repousser durablement les cheveux. Cette molécule, l’astressin-B, agirait sur les récepteurs d'une hormone jouant un rôle clé dans le stress. Ce sont des chercheurs américains qui ont découvert cela sur la souris. Mais là aussi, vous avez compris, avant d’avoir un remède potentiel contre la calvitie, il faut du temps, un des chercheurs estimait qu’il faudrait au moins cinq ans avant de faire des essais chez l’homme…

 

Sources :

Nature

Fully functional hair follicle regeneration through the rearrangement of stem cells and their niches

PlOS ONE

CRF Receptor Antagonist Astressin-B Reverses and Prevents Alopecia in CRF Over-Expressing Mice

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité