Publicité

QUESTION D'ACTU

Annoncé par Marisol Touraine

Dépendance à l'alcool : le nalméfène sera pris en charge

Le nalméfène, un nouveau traitement de l'alcoolodépendance, sera remboursé qu'il soit prescit par des spécialistes ou par des généralistes. 

Dépendance à l'alcool : le nalméfène sera pris en charge VALINCO/SIPA

  • Publié 26.02.2014 à 19h28
  • |
  • |
  • |
  • |


Le nalméfène (Selincro) des laboratoires Lundbeck, très utile dans le traitement de l'alcoolodépendance, a obtenu son autorisation européenne de mise sur le marché en février 2013. Et Marisol Touraine l'a 'annoncé ce mercredi, il sera remboursé, qu'il soit prescrit par des spécialistes ou par des médecins généralistes.
Pourtant,  la Haute Autorité de Santé avait rendu un avis en décembre dernier qui recommandait de réserver la primo-prescription aux spécialistes en addictologie, et de restreindre son remboursement. Mais ce ne sera pas le cas, la ministre de la Santé vient de trancher, estimant que l'alcoolisme est un enjeu majeur de santé publique, et que les généralistes doivent jouer leur rôle de premier recours.

Salencro représente une véritable avancée dans le sevrage alcoolique. c'est un produit qui s’adresse à des adultes dépendants à l’alcool, à consommation élevée (>60g/jour pour les hommes et >40 g/jour pour les femmes), qui ne sont pas diposés à s’engager dans l’abstinence totale mais qui souhaitent réduire leur consommation, comme l'expliquait à pourquoidocteur en mars dernier le Pr Henri-Jean Aubin.

 

Ecoutez le Pr Henri-Jean Aubin, addictologue à l’hôpital Paul Brousse : « La réduction est un concept qui a été développé avec ce médicament et qui répond à une vraie demande d’1 patient sur 2. Les résultats sont remarquables et la réduction dure dans le temps. » (entretien réalisé le 1er Mars 2013)

Le Nalméfène se distingue aussi des autres par son mode de consommation. C’est un médicament qui se prend à la demande, c’est-à-dire de manière ponctuelle lorsque le patient sait qu’il va être tenté par l’alcool. Cela peut être avant une soirée, par exemple pour certains alcoolo-dépendant qui pratiquent le binge drinking uniquement le week-end, aussi bien que pour les alcooliques qui consomment plus régulièrement. 
Par ailleurs, un autre médicament très utile dans le sevrage alcoolique, le baclofène, devrait obtenir une recommandation temporaire d'utilisation d'ici la fin du mois de mars. 

 

X

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité