• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Conseils

Randonnées ou balades de l'été : comment éviter les ampoules et les soigner ?

Provoquées par les frottements, les ampoules peuvent être très douloureuses. Quelques astuces permettent de les prévenir et de les guérir !

Randonnées ou balades de l'été : comment éviter les ampoules et les soigner ? rdonar/istock

  • Publié le 16.07.2021 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le nom médical de l'ampoule est le phlyctène.
  • Les personnes diabétiques doivent être particulièrement vigilantes, car la mauvaise circulation du sang dans leurs pieds augmente le risque d'infection.
  • Les pansements hydrocolloïdes peuvent être posés quand la peau est à vif, ils peuvent se garder plusieurs jours et facilitent la cicatrisation.

L’ampoule est l’ennemie du randonneur, et même parfois des simples balades estivales. Douloureuse, elle peut mettre du temps à cicatriser, et risque entre temps de s’infecter. En prenant quelques précautions avant de partir marcher, il est possible de les éviter. 

Des chaussures adaptées 

Quelle que soit la distance que vous souhaitez parcourir à pied, il faut une paire de chaussures adaptées à la morphologie de vos pieds. Elles doivent les maintenir correctement, sans les serrer, avec des lacets bien lacés. Avant de les utiliser pour une longue balade ou randonnée, il est important de les porter plusieurs fois pendant de courtes périodes, pour qu’elles s’adaptent à vos pieds. "Préférez les chaussures en cuir souple, léger et sans coutures : il permet un meilleur maintien, évite des frottements et une transpiration excessive", ajoute l’Assurance maladie. Des chaussettes adaptées à la marche, sans trou, qui ne serrent pas et qui évacuent correctement la transpiration sont nécessaires pour partir en longue marche / randonnée. 

Des pieds hydratés

Les ampoules ont plus de risque d'apparaître sur des pieds non-préparés à l'effort. En marchant ou courant régulièrement, il diminue naturellement. Mais il faut aussi prendre soin de ses pieds en les hydratant suffisamment. Des crèmes anti-irritation peuvent être appliquées dans les jours précédant une randonnée et le jour J. Elles permettent de bien préparer les pieds. Certains recommandent aussi de mettre du talc dans les chaussures de randonnée pour limiter l'humidité. 

Agir dès les premiers signes

Si vous constatez que votre peau a rougi sur une zone de frottements, il faut placer un pansement pour protéger la zone et éviter que l’ampoule ne se forme. Dans tous les cas, profitez des pauses pour aérer vos pieds et les faire sécher. Un excès de transpiration peut favoriser l'apparition des ampoules. 

Comment réagir en cas d’ampoule ? 

Le principal risque lié aux ampoules est l’infection. Le traitement varie selon le type d’ampoules. Si elle est petite et fermée, l’Assurance maladie déconseille de la percer, mais recommande de la protéger d’un pansement en journée et de le retirer le soir pour faire sécher l’ampoule. Évidemment, il faut arrêter de porter les chaussures qui ont provoqué les frottements, jusqu’à ce que la zone ait complètement cicatrisé.

Dans le cas d’une ampoule large et fermée, il faut se laver les mains, puis la percer avec une aiguille désinfectée ou chauffée. En appuyant délicatement, le liquide présent dans l’ampoule va s’évacuer. Puis il faut désinfecter la zone, sans retirer la peau morte car elle fait office de protection naturelle. En journée, un pansement permettra d’éviter de nouveaux frottements, mais là aussi, il faut le retirer la nuit pour permettre à l’ampoule de sécher.

Dans les cas où l’ampoule est déchiquetée, il faut désinfecter, toujours en laissant la peau morte et protéger. S’il y a des signes d’infection, comme des écoulements de pus ou de la fièvre, il est nécessaire de consulter un médecin. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité