Publicité

MIEUX VIVRE

Mal aux pieds

Il faut apprendre à bien choisir ses chaussures

D’après une enquête réalisée par l’Union Française de la Santé du Pied, 2 Français sur 3 déclarent souffrir des pieds et dans 30% des cas, un problème de chaussage serait en cause…  

Il faut apprendre à bien choisir ses chaussures grinvalds

  • Publié 27.05.2018 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Pied grec ou pied carré

L’anatomie du pied a un intérêt considérable pour le chaussage. D’après les experts, pour éviter, par exemple, l’apparition de cors ou de durillons, il faut d’abord penser à la morphologie de nos pieds. C’est surtout parce que les femmes ont tendance à porter des chaussures qui ne respectent pas l’anatomie du pied, qu’elles ont plus de douleurs que les hommes.

49% des Français ont le pied égyptien, c’est-à-dire avec le gros orteil qui est le plus avancé. A l’inverse, 40 % ont le pied grec (deuxième orteil, en partant du gros, plus grand que les autres) et 11% le pied carré, avec les trois premiers orteils de même grandeur.

Avec le pied égyptien par exemple, quand on choisit des chaussures de randonnée, on va avoir une prédisposition à développer des hématomes sous les ongles.

C’est donc un critère qu’il faut prendre en compte.

Même précaution avec le pied grec, notamment pour les chaussures féminines, car le gros orteil ne travaille pas assez, puisque son anatomie ne lui permet pas. Le 2e orteil, avec le temps, risque de se rétracter en griffe et de développer des durillons.

Acheter en fin de journée

Les podologues conseillent d’effectuer les achats de chaussures plutôt en fin de journée.  C’est à ce moment-là que les membres inférieurs sont les plus gonflés et que le pied est le plus fatigué. Notamment chez la femme, en fin de journée, il peut y avoir une augmentation de 8 à 12% du volume du pied.

Pour choisir les bonnes chaussures, il également est important de prendre le temps de les essayer, mais aussi de les observer. Pas pour se convaincre qu’elles sont bien assorties à son sac à main, mais surtout pour prendre le temps d’observer l’intérieur. L’objectif étant de s’assurer qu’elles n’entraîneront pas de douleur à l’usage, à cause d’une couture mal placée ou d’un défaut de fabrication. Donc avant d’acheter, on passe bien la main à l’intérieur pour s’assurer qu’il n’y a rien qui causera une blessure.

Notamment chez les diabétiques qui craignent les blessures du pied susceptibles de s’infecter et entraîner l’amputation d’un orteil… ce geste est très important.

C’est à la chaussure à se faire au pied

Et pas l’inverse comme certains vendeurs l’affirment parfois… On entend souvent : « ne vous inquiétez pas, votre pied va se faire à la chaussure ». Et bien non ! D’après les podologues, on doit se sentir bien dedans dès le départ, pas à l’étroit. Le pied doit pouvoir bouger un petit peu et les orteils ne doivent pas être comprimés. Chez l’enfant comme chez l’adulte, il ne doit pas y avoir de point de pression.

Dès les premiers pas, les sensations de marche doivent être bonnes. D’ailleurs un petit conseil pour être tout à fait certain qu’on est à la bonne pointure : il faut toujours pouvoir passer le petit doigt, entre le talon et le contrefort de la chaussure ; si ce n’est pas le cas, on risque d’avoir des douleurs ou des problèmes de pieds.

Les chaussures de sport 

Premier critère du choix, votre poids. Plus il sera important, plus la semelle doit être épaisse et résistante.

Il existe des chaussures multisport qui seront donc à priori bonnes pour l’activité physique en général. Mais si vous êtes plus marche tout terrain, jogging voire vélo ou fana des zones humides, faites-vous conseiller dans un magasin spécialisé. 

On dit que la durée de vie normale d’une chaussure n’excède pas quelques centaines de kilomètres. Prenez garde car, comme l'usure est progressive, on ne s'en rend pas bien compte.

Ce sont les qualités de la semelle qui sont à évaluer et leur fonction d'amortissement, non l'usure extérieure, qui, elle, arrive plus tard. Six à huit mois d'utilisation, 3 fois par semaine, sont une durée de vie maximale.

Enfin, quelle que soit l’activité physique choisie, achetez une chaussure qui a une pointure au-dessus de celle habituelle de votre pied.

Les chaussettes 

L’accessoire privilégié de la chaussure est la chaussette ; il faut mettre à son achat la même rigueur que pour la chaussure, en privilégiant, même si c’est plus délicat à laver, le coton qui se comporte bien, quelle que soit la température.

La mode des adolescents qui ne portent que des baskets est préoccupante, même si c’est un sujet qui fait passer les médecins, auprès des ados, pour des ringards. Mais on se prépare des générations de pieds plats. Une fois par semaine, essayer d’imposer d’autre chaussures suffirait.

Les pieds souffrent

Quand on dit « douleur aux pieds » et problème de chaussures, on pense immédiatement talons haut ! Pourtant, les escarpins ne sont pas toujours en cause. D’après les spécialistes, les petites ballerines, par exemple, sont autant, voire plus néfastes pour la santé de nos pieds. Ces chaussures plates n’apportent aucun soutien, aucun amorti, à la voûte plantaire. On a donc plus de risque de tendinite…

Pour le bien-être des pieds, le conseil serait au final, « ni trop haut, ni trop plat ». D’ailleurs, pour les femmes, d'après les podologues, la chaussure idéale au quotidien a un talon de 2 à 5 cm. Vingt-cinq millimètres maxi pour l’homme, quarante-cinq pour la femme.

Il existe d’ailleurs une chirurgie esthétique un peu folle, qui adapte les pieds aux talons aiguilles, une intervention en vogue outre-Manche, baptisée « Loub Job », en référence à une célèbre marque de chaussures à talons très haut. Cela peut paraître extrême, mais certaines Anglaises accros aux talons aiguilles se font faire des injections de collagène sous le pied. Plus précisément, dans le talon et sous les orteils pour créer un effet coussinet et ainsi éviter d’avoir mal aux pieds, même avec des talons de 12 cm.  

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité