• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Santé en vacances

Les bienfaits de la randonnée

Entretien de la fonction musculaire, renforcement de la défense immunitaire, augmentation de la créativité… La randonnée offre nombre de bienfaits, aussi bien physiques que physiologiques.

Les bienfaits de la randonnée Poike/iStock

  • Publié le 02.08.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Qu'elle s'effectue à la montagne, à la campagne ou en forêt, la randonnée pédestre possède une multitude de bienfaits sur le corps. “D'abord, elle a une influence sur la fonction musculaire car, à la différence des activités rapides où l'on prend du poids, elle sollicite en douceur les muscles profonds”, explique Faïza Bossy, médecin généraliste. 

Non seulement faire de la randonnée entretient la fonction musculaire, mais cela a une influence positive sur le squelette et les articulations. “C'est une activité physique que l'on recommande chez les personnes qui souffrent d'ostéoporose, par exemple, précise la professionnelle de santé. Contrairement aux idées reçues, elle ne déclenche pas d'arthrose : elle diminue la douleur et stimule la fabrication osseuse.”

Faire de la randonnée pour booster sa créativité

Autre effet bénéfique : la pratique intensive de la marche dans la nature renforce la défense immunitaire – un point à ne pas négliger en ce moment, avec la Covid-19. “Il a été démontré que le système immunitaire des personnes âgées qui font de la randonnée a tendance à augmenter, reprend Faïza Bossy. Elles font travailler toutes leurs cellules et augmentent leur activité cardiaque, donc leur apport en oxygène : comme les cellules sont oxygénées, le système immunitaire est amélioré.”

Par ailleurs, comme le rappelle la médecin, nombre de scientifiques et philosophes émérites étaient connus pour marcher. “Cela oxygène le cerveau, cela augmente les fonctions cognitives et, surtout, la créativité, assure la professionnelle de santé. Le fait que le cerveau soit mieux oxygéné participe à son bon fonctionnement et aide même à récupérer après des lésions.”

“Marcher diminue le risque de développer une forme de diabète de près de 60%”

Les bienfaits de la randonnée ne s'arrêtent pas là. Elle participe également à la prévention des maladies cardiovasculaires. “Marcher diminue le risque de développer une forme de diabète de près de 60%, ainsi que l'angoisse et la dépression, développe Faïza Bossy, en précisant qu'il s'agit du troisième facteur de risque de l'infarctus. Le cholestérol et le gras baissent, puis la randonnée a également une action sur la tension artérielle.”

En parallèle, marcher augmente la capacité respiratoire, en favorisant l'inspiration et la respiration. “Pour les maladies respiratoires comme la bronchite et l'asthme, aller marcher dans un endroit adapté à sa condition naturelle est très positif”, assure la médecin. Par ailleurs, si la randonnée ne fait pas maigrir, elle remplace la graisse par du muscle.

Une incidence sur le développement du cancer du sein et celui du côlon

Enfin, marcher aurait une influence sur plusieurs types de cancer. “En 2010, une équipe de chercheurs français a montré que la randonnée diminuerait le risque de développer un cancer du côlon", relate Faïza Bossy. En cause : lorsque l'on adopte une position sédentaire et que l'on ne marche pas, la digestion et l'élimination des déchets se font moins bien. “Tout ce qui reste comme déchets dans le côlon fermente, et constitue un facteur de risque pour développer un polype ou un cancer du côlon"” reprend la professionnelle de santé.

Autre cancer sur lequel la randonnée a une incidence : celui du sein. “À partir du moment où l'on marche, on serre le muscle qui se trouve derrière la poitrine, ce qui permet un meilleur maintien et moins de risques", indique la médecin. Un bémol cependant : les femmes avec une forte poitrine ne sont pas concernées par ce phénomène. 

Enfin, en dehors de ses bienfaits physiologiques, Faïza Bossy recommande la randonnée comme activité physique pour les enfants et adolescents. “C'est un moyen pour la famille d'être ensemble, estime-t-elle. Puis, on n'est pas dans la compétition, dans un environnement agressif. D'un point de vue psychologique et physique, marcher dans la nature a des bienfaits sur la croissance des jeunes.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité