Publicité

QUESTION D'ACTU

Au Royaume-Uni

Le Dr Mukherjee chante pour améliorer la prise en charge de l'asthme

Avec une vidéo musicale dans laquelle il se met en scène, un médecin britannique a démontré qu'il pouvait contribuer à améliorer la prise en charge de l'asthme.

Le Dr Mukherjee chante pour améliorer la prise en charge de l'asthme YouTube

  • Publié 11.09.2013 à 17h48
  • |
  • |
  • |
  • |


Joindre l'utile à l'agréable ! C'est ce qu'a voulu faire le Dr Tapas Mukherjee. Ce médecin anglais, passionné de musique, a en effet réussi à montrer au travers d'une vidéo comment un clip en musique pouvait contribuer à améliorer la prise en charge de l'asthme par les médecins. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que ce jeune pneumologue a mouillé sa chemise !

Pour mener à bien cette étude présentée mardi à l'European Respiratory Society, le congrès annuel des pneumologues, le Dr Tapas Mukherjee a réalisé en avril 2012 un audit à l'hôpital Glenfield (Royaume-Uni). Ce spécialiste de l'asthme a ainsi mis en évidence un manque de connaissances de la part des soignants en matière de gestion de l'asthme aigu grave. Seuls 45 % des professionnels de santé de cet hôpital maîtrisaient les recommandations cliniques sur l'asthme, et, seuls 62 % d'entre eux étaient au courant qu'elles existaient.

Le médecin anglais s'est alors décidé à chanter et traduire, en paroles restranscrites dans son clip, ces recommandations. Par la suite, cette vidéo a été postée sur les différents réseaux sociaux, Facebook, Twitter, ainsi que sur YouTube, le site de partage de vidéos préféré des internautes.
Un nouvel audit a alors été réalisé deux mois après (juin 2012).
Et les résultats rapportés par le Dr Tapas Mukherjee sont sans appel, 100 % de ces professionnels santé connaissaient désormais ces recommandations. De plus, tous les aspects de la gestion clinique pratique de l'asthme s'étaient également améliorés, avec notamment une meilleure maîtrise de la radiographie thoracique de la part des soignants.

Conclusion du pneumologue chanteur, « notre étude a montré que les réseaux sociaux peuvent aider à améliorer les connaissances cliniques. » « Les médecins doivent davantage penser à des façons créatives d'assimiler les informations santé importantes. La méthode du clip vidéo pourrait être reproduite au-delà de l'asthme, les possibilités ne sont pas limitées par les ressources d'argent, mais seulement par l'imagination », conclut-il. 




Source : YouTube 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité