Publicité

QUESTION D'ACTU

Découverte macabre

Etats-Unis : des expériences du type « Frankestein » dans un centre de don de corps humains

Les faits datent de 2014. Lors d’une descente dans une entreprise de dons de corps, des agents du FBI ont découvert « une maison de l’horreur » avec des membres entreposés partout. Aujourd’hui, de nouveaux documents judiciaires révèlent des détails sordides.

Etats-Unis : des expériences du type « Frankestein » dans un centre de don de corps humains KatarzynaBialasiewicz / istock

  • Publié 29.07.2019 à 18h28
  • |
  • |
  • |
  • |


On pourrait croire à un scénario de film d’horreur. En 2014 en Arizona, des agents du FBI ont fait une descente au Biological Resource Center, une entreprise qui permet aux gens de faire don de leur corps à la science. Les agents ont fait une découverte plus que macabre: des flaques de sang, des seaux remplis de pénis ou encore des têtes cousues sur d’autres corps.

Les faits datent d’il y a cinq ans mais ils n’ont été rendus publics que récemment par les médias américains.

Des parties du corps revendues entre 400 et 2 900 $

À la base, les employés de l’entreprise étaient soupçonnés de revendre des parties de corps humains. Le patron, Stephen Gore, a déjà été condamné. Mais il doit faire face, en octobre prochain, à un procès civil. 33 plaignants estiment que certaines parties des corps de leurs proches ont été obtenues grâce à de fausses déclarations. De plus, les corps en question n’ont pas été entreposés, traités ou éliminés de manière appropriée.

À l’approche de ce nouveau procès, de nouveaux documents judiciaires et de nouveaux témoignages ont été publiés. Comme par exemple une "liste de prix" pour chaque partie du corps révélée par The Arizona Republic: 2 900 $ pour un corps entier sans épaule ni tête, 2 400 $ pour un torse avec tête, 1 100 $ pour une jambe entière ou encore 400 $ pour un bassin.

"Je ne pouvais plus dormir la nuit après avoir vu cela"

Lors de cette descente, l’un des agents a été marqué par une chose en particulier : une tête de femme cousue sur un corps masculin façon "Frankestein". La "créature" avait été accrochée au mur.

L’agence de presse Reuters a mené des investigations en 2017 à ce sujet. En tout, 10 tonnes de restes humains ont été retrouvés, dont 281 têtes, 241 épaules, 337 jambes et 97 colonnes vertébrales.

"Je ne pouvais plus dormir la nuit après cela", a confié Matthew Parker, un ancien agent qui a fait irruption dans l’entrepôt. Il a ensuite souffert d’un trouble de stress post-traumatique.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité