Publicité

QUESTION D'ACTU

Opération d'Interpol

Médicaments contrefaits : un coup de filet record en Europe

Interpol a mené une opération internationale qui a permis de fermer ou suspendre 9.610 sites de vente sur Internet de médicaments non homologués. 10 millions de produits contrefaits ont été saisis.

Médicaments contrefaits : un coup de filet record en Europe HADJ/SIPA

  • Publié 27.06.2013 à 19h27
  • |
  • |
  • |
  • |


31,4 millions de dollars ! C'est la valeur des près de 10 millions de médicaments contrefaits saisis par Interpol. L'Agence réglementaire des médicaments et des produits de santé (Mhra) britannique a en effet annoncé ce jeudi dans un communiqué qu'une opération internationale ayant mobilisé 99 pays avait permis d'importantes saisies de médicaments non homologués. Des milliers de sites frauduleux de vente de médicaments sur Internet ont également été suspendus ou fermés.

 

PANGEA VI est la plus vaste opération de ce type menée sur Internet. Durant la période du 18 au 25 juin 2013, cette action d'envergure mondiale a focalisé son attention sur les fournisseurs d’accès à Internet, les systèmes de paiement ainsi que les services de messagerie qui constituent les trois principaux vecteurs utilisés par les sites web commercialisant des médicaments illicites et dangereux. L'opération a associé les services de police, de gendarmerie, de la douane et les autorités de régulation et de contrôle compétentes en matière de médicaments et de santé publique.
Et parmi les pays les plus actifs dans ce trafic, le Royaume-Uni arrive en tête, avec à lui seul, 3,7 millions de doses saisies d'une valeur de 12,2 millions de livres. Dans un communiqué, l'Agence nationale du médicament (Ansm) annonce que plus de 9 000 sites ont été fermés et 58 personnes arrêtées. 
En France, les douanes ont saisi plus de 812 300 médicaments de contrebande et de contrefaçon,  la majorité à Roissy, et 29 procédures judiciaires ont été engagées. 12 d'entre elles ont entraîné des décisions de justice et des peines allant du rappel à la loi à un an de prison avec sursis.


Enfin, l'Ansm alerte également les consommateurs sur les risques liés à ce trafic, « l’achat de médicaments sur Internet hors du circuit légal comporte de nombreux risques pour la santé des consommateurs et il peut favoriser le mauvais usage des médicaments. Seul le circuit des pharmacies d’officine est régulièrement contrôlé par les autorités sanitaires ». Selon l’OMS, 1 médicament sur 2 vendu sur le web est une contrefaçon. Avec 27 millions de boîtes interceptées par an, en Europe, il reste le produit le plus saisi aux frontières.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité