Publicité

QUESTION D'ACTU

"Défendons la recherche"

Pasteurdon : donner à la recherche pour permettre à la médecine de mieux nous soigner

Le 12e Pasteurdon a débuté mercredi 10 octobre. Voici quelques bonnes raisons de répondre à cette campagne d'appels aux dons au profit de la recherche médicale. 

Pasteurdon : donner à la recherche pour permettre à la médecine de mieux nous soigner gorodenkoff / istock

  • Publié 11.10.2018 à 12h42
  • |
  • |
  • |
  • |


"Face aux nouvelles menaces qui pèsent sur notre santé : maladies infectieuses comme Zika et Ebola, sida, résistance aux antimicrobiens mais aussi Alzheimer, Parkinson, cancers, nos chercheurs ont besoin non seulement de plus de moyens, mais aussi d'accéder aux dernières technologies", affirme Stewart Cole, directeur général de l'Institut Pasteur.

Dans cette optique, le 12e Pasteurdon a débuté mercredi 10 octobre, avec comme slogan "défendons la recherche". Cette campagne d’appel aux dons pour la recherche médicale est actuellement diffusée par plus de quarante médias partenaires, dont 24 chaînes de télévision et plus de 15 radios, jusqu'au 14 octobre. Les dons peuvent être faits via internet, par téléphone en appelant le 36 20, par SMS (92112) ou en envoyant un chèque par courrier (Pasteurdon, 25 rue du Docteur-Roux, 75015 Paris).

De nombreux projets

Le budget de recherche de l'Institut Pasteur dépend pour 27% de la générosité du public. Pour un don de 100 euros, 78 reviennent directement à la recherche, les actions de santé publique et l'enseignement. Le reste permet de financer les charges administratives et la recherche de fonds.

Les chercheurs de l’Institut Pasteur travaillent sur de nombreux projets. Par exemple, le séquençage complet des agents pathogènes comme la salmonelle, le listéria, la grippe, désormais réalisable en 10 jours, permet de mieux comprendre les épidémies et de réagir. "Dès qu'il y a une nouvelle maladie, un virus, ils vont travailler sur le terrain", précise l’actrice Alexandra Lamy, qui parraine l’opération. "C'est aussi à l'institut Pasteur que se trouve le Centre national de référence (CNR) chargé de surveiller les salmonelloses humaines, récemment mises en lumière par le scandale du lait contaminé", ajoute-t-elle. Dans un autre domaine, une application permettant d’évaluer l’humeur et les changements de comportement de patients bipolaires est en cours de développement.

Deux millions d'euros récoltés en 2017

De nouvelles stratégies contre les bactéries multi-résistantes sont aussi mises au point. "Même si les antibiotiques sont efficaces, leur utilisation et leur efficacité sont menacées car de plus en plus de résistances sont constatées. Chaque année en Europe, 400 000 personnes sont infectées par des bactéries multirésistantes aux antibiotiques. Et cela va augmenter. Des recherches multidisciplinaires doivent être menées pour mieux comprendre les facteurs liés à cette résistance et leur dissémination mais aussi pour développer des alternatives thérapeutiques", précise l’Institut Pasteur. Depuis sa création, dix de ses chercheurs ont reçu un prix Nobel, comme par exemple celui qui a récompensé Françoise Barré-Sinoussi pour la découverte du virus du sida il y a dix ans.

L’année dernière, deux millions d'euros ont été récoltés grâce au Pasteurdon. Ils ont permis notamment de financer l'arrivée de Titan Krios, un des plus puissants microscopes au monde. Des bâtiments (Omics) conçus pour démultiplier les synergies entre le numérique et la biologie ont aussi été créés grâce à la générosité du public.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité