Publicité

QUESTION D'ACTU

Remboursement

"Reste à charge zéro" : les audioprothésistes prêts à baisser progressivement leurs tarifs

Les audioprothésistes ont proposé ce lundi d'instaurer progressivement un prix limite de vente pour certains appareils dès 2019, dans le cadre du "reste à charge zéro". Voici leur plan.

\ AlexRaths /iStock

  • Publié 23.04.2018 à 18h15
  • |
  • |
  • |
  • |


C’était l’une des propositions du candidat Emmanuel Macron. Aujourd’hui, c’est la ministre de la Santé Agnès Buzyn qui tente d’instaurer le "reste à charge zéro" pour plusieurs spécialités médicales, dont les audioprothésistes. Cette mesure permettrait aux patients de se faire rembourser sans avoir à avancer les frais.

- 20% par rapport au prix moyen d'une prothèse auditive

Les trois syndicats d'audioprothésistes (Unsaf, Synea et Synam), ainsi que le Collège d'audioprothèse ont donc proposé ce lundi d'instaurer progressivement un prix limite de vente pour certains appareils dès 2019. Ensemble, ils ont plaidé pour "l'étalement du calendrier de la réforme entre 2019 et 2022" afin de ne pas "mettre en péril l'équilibre économique du secteur ni détruire l'excellent maillage territorial actuel". 

Précisément, ce prix limite s'élèverait à 1350 euros en 2019, puis baisserait de 50 euros chaque année jusqu'en 2022, pour arriver à un tarif de 1200 euros. Soit une réduction de 20% par rapport au prix moyen d'une prothèse auditive en 2016, selon le ministère de la Santé. Actuellement, un patient doit débourser en moyenne 1525 euros pour une seule prothèse auditive. 

Le rôle de l'Assurance maladie et des complémentaires santé

Afin que le fameux "reste à charge zéro" soit effectif dès 2022, les audioprothésistes ont également suggéré une hausse progressive du remboursement par l'Assurance maladie, qui passerait de 120 euros par prothèse auditive aujourd'hui à 540 euros en 2022, soit 320 millions d'euros de dépenses supplémentaires par an. Ainsi  qu'une augmentation des complémentaires santé (mutuelles, assureurs...) de 450 à 660 euros par appareil, pour un coût total estimé à 200 millions d'euros. 

A LIRE AUSSI : Soins dentaires : lesquels seront remboursés à 100% ?

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité