Publicité

QUESTION D'ACTU

EP055

Contraception masculine : stopper les spermatozoïdes sans modifier les hormones

Un nouveau composé permet de ralentir la mobilité du sperme sans que les hormones n'en soient affectés, selon une nouvelle étude. 

Contraception masculine : stopper les spermatozoïdes sans modifier les hormones PhonlamaiPhoto/Istock

  • Publié 20.04.2018 à 11h30
  • |
  • Mise à jour le 20.04.2018 à 19h47
  • |
  • |
  • |


Un pas de plus vers l’égalité des sexes. Une nouvelle étude publiée dans la revue Plos One vient de démontrer qu’une pilule contraceptive masculine sans effets secondaires hormonaux était désormais efficace, du moins sur les macaques mâles.

Ralentir la mobilité du sperme

Les chercheurs détaillent qu’un composé baptisé EP055 permettait de ralentir la mobilité globale du sperme sans affecter les hormones des sujets testés."En termes simples, le composé EP055 empêche les spermatozoïdes de nager, ce qui limite considérablement les capacités de fécondation, explique Michael O'Rand, professeur retraité de physiologie et biologie cellulaire, également principal auteur de l’étude. Cela fait de l’EP055 un composé idéal pour parvenir à créer une contraception masculine non hormonale", ajoute-t-il.

Le composé EP055 agit directement sur les protéines qui se trouvent dans le sperme.

La recherche, qui s’est effectuée sur des macaques mâles, a consisté à leur injecter via une perfusion intraveineuse une dose importante d’EP055. Trente heures après, les scientifiques de l’Oregon National Primate Research Center ont constaté que les spermatozoïdes des sujets testés ne bougeaient presque plus, sans qu’aucun des macaques ne soient victimes d’effets secondaires.

Effets réversibles

L’EP055 est naturellement éliminé par le corps environ deux semaines après l’injection. "18 jours après la perfusion, les spermatozoïdes des macaques testés avaient récupéré une mobilité complète, ce qui implique que les effets de l’EP055 sont réversibles", a déclaré Mary Zelinski, professeure agrégée d'obstétrique et de gynécologie, également auteure de l’étude.

Actuellement, seuls les préservatifs et la vasectomie (opération mineure qui consiste à couper et bloquer les canaux déférents qui transportent les spermatozoïdes à partir des testicules, NDLR) constituent un moyen de contraception sûrs pour les hommes, sans que cela n’affecte leurs hormones. Les essais cliniques qui ciblent la production de sperme affectent pour le moment systématiquement les hormones des hommes, tout comme les contraceptifs affectent les hormones des femmes. Les chercheurs indiquent que des travaux supplémentaires sont nécessaires avant que l’EP055 ne soit testé sur des humains.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité