Publicité

QUESTION D'ACTU

Médicaments contre les troubles de l’érection

La moitié des hommes de plus de 60 ans ont des difficultés d’érection, que le médecin peut soulager… à condition d’en parler !

A peu près la moitié des hommes de plus de 60 ans ont des difficultés d’érection, ou une sexualité qui n’est pas à leur convenance. Un problème que le médecin peut soulager dans la majorité des cas.

La moitié des hommes de plus de 60 ans ont des difficultés d’érection, que le médecin peut soulager… à condition d’en parler ! © PDr Professeur François Desgrandchamps

  • Publié 22.11.2017 à 11h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Entretien réalisé dans le cadre du congrès annuel de l’AFU, l’Association Française des Urologues, qui s’est terminé samedi au Palais des congrès de la Porte Maillot à Paris

Pourquoi Docteur :

Pr Desgrandchamps, quel est le pourcentage d’hommes qui, après 60 ans, ont des troubles de l’érection ?

Pr François Desgrandchamps :

A peu près la moitié des hommes de plus de 60 ans ont des difficultés d’érection, ou une sexualité qui n’est pas à leur convenance.

PDr :

La moitié de ces hommes qui ont des troubles de l’érection pourraient être soulagés ?

FD :

Oui. Les troubles de l’érection, dans une grande partie des cas, sont liés au vieillissement du corps, et les érections  sont plus difficiles à venir, avec peut-être moins de fantasmes, des érections qui durent moins longtemps. Les médicaments comme le Tadalafil – il est génériqué maintenant –, renforcent. Ce qu’on a connu avec le Viagra, en fait… Renforcent du cercle vertueux d’un rapport sexuel réussi, qui donne envie d’en avoir un autre, redonnent de la confiance en soi. Il faut absolument que les hommes se soignent. C’est une maladie comme une autre.

Il n’y a que trois contre-indications avec ces médicaments, la famille du Viagra et les autres : en cas d’infarctus de moins de six mois, en cas d’accident vasculaire cérébral de moins de six mois, et en cas d’angine de poitrine instable. Dans tous les autres cas, il n’y a aucun problème, notamment cardiaque. Il y a beaucoup d’études qui montrent que, comme ça baisse un peu la pression artérielle, cela favorise plutôt le fonctionnement du cœur. Donc, il n’y a aucune raison de ne pas prescrire ces médicaments aux hommes qui en souffrent et qui, souvent, en souffrent sans rien dire.

PDr :

Si les médecins ne le proposent pas, c’est aux hommes de le demander ?

FD :

Donc, si les médecins ne le proposent pas, c’est aux hommes de le demander, absolument.

PDr :

Et aux femmes d’être là pour aider ?

FD :

Il faut faire attention aux relations hommes-femmes, parce qu’il faut faire attention que la prescription de ces médicaments ne soit pas une prescription de défi. Quand un homme est mis au défi d’avoir des érections, c’est souvent contre-productif, et souvent l’homme dit : « Finalement, je n’ai pas envie », plutôt que de ne pas être sûr de son érection. Donc c’est délicat, pour des troubles de l’érection, de recevoir l’homme et la femme en même temps, sauf un couple très fusionnel.

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité