Publicité

QUESTION D'ACTU

Avant la fin de l'année

Levothyrox : Biogaran pourrait recommercialiser son générique

Le directeur de laboratoire a annoncé qu'il était en discussion avec l'ANSM pour reprendre la production de son générique du Levothyrox. 

Levothyrox : Biogaran pourrait recommercialiser son générique bukhta79/epictura

  • Publié 21.09.2017 à 14h55
  • |
  • |
  • |
  • |


Le laboratoire Biogaran, filiale du groupe Servier, pourrait remettre sur le marché son générique du Levothyrox. « Nous avons été contactés par l'Agence nationale de sécurité du médicament pour remettre sur le marché notre ancienne formule. Si ça peut soulager des patients, nous le ferons », a déclaré le président de Biogaran, Pascal Brière, lors d’une conférence de presse organisée pour les 20 ans du laboratoire.

Si l’Agence du médicament accorde son feu vert, cette alternative serait disponible dans les pharmacies « d’ici 2 mois et demi », le temps pour le laboratoire de relancer sa chaîne de production.

Cependant, « il ne faut pas que le remède soit pire que le mal », a prévenu M. Brière. « Des patients sont en train de s'équilibrer (avec le nouveau médicament, ndlr), il ne faut pas les déséquilibrer de nouveau. Il faudra voir l'intérêt des patients au cas par cas. »


Un médicament compliqué à développer

A l’instar de l’ancienne formule fabriquée par Merck, le générique de Biogaran a présenté des problèmes de stabilité du principe actif. C’est ce qui avait conduit le laboratoire à interrompre sa commercialisation l’an dernier. Mais des études réalisées par le laboratoire aurait permis de trouver une formule « parfaitement stable » mais celle-ci ne devrait pas être vendues avant « la fin 2018 » car des études de bioéquivalences sont encore nécessaires.

Merck a, quant à lui, modifier sa formule. Mais celle-ci serait aujourd’hui responsable de milliers d’effets indésirables chez des malades souffrant d’hypothyroïdie ou d’un cancer de la thyroïde.


Davantage d'alternatives

Interpellée par les patients, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a annoncé que des lots de l’ancienne formule, toujours vendus à l’étranger, seraient disponibles « d’ici 15 jours ». D’autres médicaments d’autres marques seront également mis sur le marché « d’ici un mois ».

Le laboratoire belge Serb qui commercialise un traitement alternatif au Levothyrox en goutte a, par ailleurs, déclaré qu’il doublerait sa production pour répondre à la demande des patients.

A la suite de plusieurs plaintes déposées par des malades, une enquête judiciaire a été ouverte. Plus de 3 millions de personnes sont traitées avec ce médicament.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité