Publicité

QUESTION D'ACTU

Vaulx-en-Velin

 Vaulx-en-Velin : une généraliste condamnée à 4 ans de prison ferme

Le Dr Touria Sarsar a été épinglée en 2015 pour avoir surfacturé l’Assurance maladie. Le préjudice a été estimé à plus de 800 000 euros.

 Vaulx-en-Velin : une généraliste condamnée à 4 ans de prison ferme belchonock/Epictura

  • Publié 15.09.2017 à 15h11
  • |
  • |
  • |
  • |


La sanction est lourde. Pour avoir escroqué la Sécurité sociale, le Dr Touria Sarsar, une médecin généraliste de 61 ans, qui exerçait à Vaulx-en-Velin, dans la banlieue de Lyon, a été condamnée à 4 ans de prison ferme.

Entre 2011 et 2015, la femme installée depuis plus de 10 ans à Vaulx-Village avait monté une escroquerie simple. Elle surfacturait l’Assurance maladie en faisant passer ses consultations de jour en tarif de nuit : au lieu de 23 euros, elle facturait ainsi, pour les patients en CMU, plus de 65 euros. Avec cette arnaque, elle aurait déjà perçu 700 000 euros.

Le reste du magot a été glané en facturant des consultations individuelles à tous les ayants droit d’une même famille.

4 ans de prison pour 4 ans d'escroquerie

L’escroquerie avait débuté en 2011, avant d’être mise à jour en 2015. Le Dr Sarsar avait alors été placée en garde à vue en décembre de la même année, et avait effectué cinq mois de détention provisoire. Depuis sa sortie de prison, en avril 2016, elle avait été placée en détention provisoire. La Caisse primaire d’Assurance maladie du Rhône s’était portée partie civile lors du procès devant le tribunal correctionnel.

La somme récoltée a servi à investir dans l’immobilier : des studios à Lyon, Uzès ou encore Thonon-les-Bains. La moitié, environ 400 000 euros, aurait aussi passé la Méditerranée. Le médecin aurait acheté une maison pour ses parents au Maroc, à Marrakech.

Des verdicts lourds

En plus d’une condamnation à 4 ans de prison ferme, l’ancien médecin, qui ne peut désormais plus exercer sa profession, devra en plus rembourser les sommes indûment perçues. Ses comptes et un immeuble qui lui appartient, à Vaulx-en-Velin, ont été saisis.

Un autre médecin, du côté de Toulouse, est actuellement poursuivi pour des faits similaires. Il utilisait une possibilité du logiciel de carte vitale pour facturer à l’Assurance maladie des consultations que ses patients n’avaient pas suivies. Certains de ses patients CMU l’auraient ainsi consulté plus de 100 fois !

En 2016, un homme avait également écopé de 4 ans de prison et 200 000 euros d’amende pour avoir escroqué la Sécu. Il avait organisé un réseau de fausses ordonnances et d’achat de médicaments.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité