Publicité

QUESTION D'ACTU

Soignants non formés

Soudan du Sud : 15 enfants morts à cause d'un vaccin contaminé

Une campagne de vaccination contre la rougeole a tourné au drame au Soudan du Sud. 300 personnes ont été vaccinées contre la rougeole avec la même seringue.

Soudan du Sud : 15 enfants morts à cause d'un vaccin contaminé Albert González Farran - UNAMID

  • Publié 03.06.2017 à 16h37
  • |
  • |
  • |
  • |


Une campagne de vaccination tourne mal au Soudan du Sud. Quinze enfants sont décédés après avoir reçu une injection de vaccin anti-rougeole contaminé, a rapporté l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Les décès ont commencé à être signalés le 2 mai. Avant de mourir, les enfants ont souffert de fièvre, de vomissement et de diarrhées. Ces mêmes symptômes ont été observés chez 32 enfants qui ont survécu.


Les normes pas respectées

Lors d’une conférence de presse, le ministre de la Santé sud-soudanais a livré les résultats de l’enquête lancée à la suite de ces décès suspects. Il a expliqué que l’équipe de soignants avait utilisé pendant 4 jours une seule et même seringue pour immuniser les 300 habitants du village Nachodokopele situé dans une région reculée du pays.

« La réutilisation de la seringue dite de reconstitution implique que cette dernière est contaminée, puis contamine à son tour les flacons de vaccins, et infecte donc les enfants vaccinés », a expliqué le ministre, soulignant que l’équipe n’avait pas respecté les normes de sécurité approuvée par l’OMS. Celles-ci exigent bien évidemment l’utilisation d’une seringue à usage unique pour chaque patient.

Les investigations ont également mis en évidence un non-respect de la chaîne du froid. « Les vaccins ont été stockés durant 4 jours dans un bâtiment dépourvu d’équipements de la chaîne du froid, ce qui signifie qu’ils n’ont pas été maintenus à une température prévue pour préserver leur qualité », a décrit l’OMS.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

5 campagnes sans encombre

Dans le rapport le comité sud-soudanais spécialiste de la santé et les experts de l’OMS et de l’Unicef soulignent que l’équipe impliquée dans cette tragédie n’était pas qualifiée, ni formée à la vaccination.

Les agences des Nations-Unies et le gouvernement sud-soudanais redoutent maintenant la méfiance de la population à l’égard des soignants et des vaccins. Aussi pour la rassurer, l’OMS rappelle que 2 milliards d’enfants dans le monde ont déjà été immunisés contre la rougeole, et que ce vaccin est sûr et efficace.

Au Sud Soudan, 5 campagnes de vaccination ont déjà été organisées et aucun incident n’avait été rapporté jusqu'ici. Il est crucial de poursuivre cet effort car le pays fait face à de nombreux foyers de rougeole, liés notamment à des retards dans la vaccination des enfants.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité