Publicité

QUESTION D'ACTU

S'informer et se former

Gestes qui sauvent : une grande cause nationale

Les gestes qui sauvent obtiennent le label de grande cause nationale. Une campagne d'information est relayée à partir de ce 24 septembre.

Gestes qui sauvent : une grande cause nationale Visuel de la campagne Comportements qui sauvent

  • Publié 15.09.2016 à 16h49
  • |
  • |
  • |
  • |


Le secourisme est à l’honneur en cette année 2016. Il a en effet été choisi comme « Grande cause nationale ». Le gouvernement ne célèbre pas seulement les bénévoles, mais aussi les citoyens qui se forment aux premiers secours.
Ce 14 septembre marque le coup d’envoi d’une grande campagne de sensibilisation qui rassemble les Sapeurs pompiers du pays, la Protection civile et la Croix Rouge. Relayée pendant deux mois sur l’ensemble des supports disponibles, elle se double de la création d’un site dédié : Comportements qui sauvent.

12 minutes de délai

Inondations majeures, attentats terroristes et, plus récemment, feux de forêt… L’année 2016 a été ponctuée d’événements terribles. Certains ont poussé les citoyens à se former au secourisme. Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a insisté à ce sujet : « Former aux gestes qui sauvent, c’est donner à chacun les moyens de contribuer à l’œuvre de sécurité collective, a-t-il affirmé. Cette forme d’engagement n’a jamais été aussi indispensable qu’aujourd’hui. »

Les autorités ont d’ailleurs saisi la balle au bond avec ce label Grande cause, qui a pour objectif de faire de la population « le premier maillon de la chaîne de secours ».
En effet, il se déroule en moyenne 12 minutes entre le moment où les secours sont appelés et celui où ils interviennent. Au cours de cet intervalle, une personne formée peut accomplir beaucoup. David Ginola, parrain de la campagne, peut en témoigner : c’est la formation aux premiers secours qui lui a permis de survivre à son malaise cardiaque en mai dernier.



20 000 décès par an

Les « Comportement qui sauvent », c’est aussi la prévention quotidienne des accidents de la vie domestique. Chaque année, 10 à 12 millions d’entre eux surviennent, de la blessure de bricoleur à l’incendie involontaire. Cette campagne a aussi pour but de mieux alerter les citoyens sur les méthodes de prévention et sur le comportement à adopter face à un tel incident. Car chaque année, 20 000 personnes décèdent de ces étourderies, alors que cela aurait pu être évité.

Les grands moyens sont donc déployés pour former et informer la population. Le site Comportements qui sauvent propose différents quizz, des concours pour gagner une formation aux premiers secours de niveau 1 et indique les lieux où une telle offre est proposée.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité