Publicité

QUESTION D'ACTU

Infection nosocomiale

Guyane : décès de quatre bébés prématurés à Cayenne

Quatre bébés nés grand prématurés sont décédés à l’hôpital Andrée Rosemon, à Cayenne. Une infection par un staphylocoque doré semble être la cause.

Guyane : décès de quatre bébés prématurés à Cayenne GILE MICHEL/SIPA

  • Publié 10.09.2016 à 17h07
  • |
  • |
  • |
  • |


A Cayenne (Guyane), quatre grands prématurés sont décédés des suites d'une infection nosocomiale en l'espace de deux mois, entre fin juillet et fin août, dans le service de réanimation néonatale du Centre hospitalier Andrée Rosemon Il s’agit du plus grand établissements de soins en Guyane, avec une capacité de 669 lits.

Selon l'Agence Régionale de santé (ARS), ces quatre nouveau-nés sont « des bébés nés à 25 semaines environ ». Ils ont été contaminés par un staphylocoque doré.

Dangereux chez les plus fragiles

« C'est un germe très banal, surtout en milieu tropical. Les statistiques indiquent que le staphylocoque doré est porté par un adulte sur cinq, en tout cas en milieu tropical », a expliqué Jacques Cartiaux, le directeur de l'ARS en Guyane, cité par l’AFP.

« Pour les adultes, ce n'est pas méchant, on le combat facilement par des mesures d'hygiène simples. Chez un prématuré, cela peut provoquer de très graves troubles pulmonaires. »

L'ARS a diligenté le 7 septembre une inspection dans le service concerné afin de déterminer les causes exactes de ces décès et identifier les mesures à déployer pour prévenir ce type d'infection. Dans cet hôpital qui reçoit plus de 52 000 patients chaque année, 3 000 naissances ont lieu.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité