Publicité

QUESTION D'ACTU

Vie domestique

Les parents en cause dans les accidents des enfants

Le défaut de sruveillance et le déni du danger expliquent bien souvent, selon l'Invs, les accidents mortels dont sont victimes les enfants de moins de 15ans.


  • Publié 21.12.2012 à 12h17
  • |
  • |
  • |
  • |


Noyade, chute, suffocation, chaque semaine, cinq enfants de moins de quinze ans décèdent d'un accident de la vie courante . Au total, ce sont 230 victimes à déplorer par an.  Pour connnaitre les circonstances de ces épisodes dramatiques, l'Institut de veille sanitaire a mené l'enquête. Réalisée dans trois régions ( Ile-de-France, Nord-Pas-de-Calais, Provence-Alpes-Côte d'Azur),  l'étude MAC-15 a permis de décrire avec précision 76 décès d'enfants survenus en 2009. 

D'abord, dans la grande majorité des cas (77%), ces accidents surviennent au domicile. Près d'un décès sur deux (40%) se produit l'été et la noyade (29%) en est la principale cause, devant les suffocations (26%) et les chutes (25%). Les piscines privées, les ingestions de corps étrangers et les défenestrations liées à des meubles mal placés caractérisent ces trois formes d'accidents. Si les causes sont multifacorielles, l'étude met en lumière trois facteurs de risque principaux. Le défaut de surveillance de l'enfant est mentionné 6 fois sur 8 dans les décès d'enfants de moins d'1 ans et dans 57% des décès des 1-4 ans.  Vient ensuite l'absence de prise de conscience ou le déni du risque de la part de certains parents. Enfin, plusieurs de ces accidents sont liés à  mauvaise utilisation de produits dangereux. Pour l'Invs, ce travail va permettre d'ajuster ses campagnes d'information et de prévention.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité