Publicité

QUESTION D'ACTU

132 milliards d’euros en 2020

Cancer : explosion des coûts avec les nouveaux traitements

Les dépenses mondiales liées au cancer augmentent considérablement. D’ici 2020, elles seront en hausse de 7,5 à 10,5 % par an, pour atteindre 132 milliards d’euros, d’après une étude de IMS Health.

Cancer : explosion des coûts avec les nouveaux traitements shirotie/epictura

  • Publié 04.06.2016 à 16h33
  • |
  • |
  • |
  • |


Le cancer coûte cher, et la tendance ne semble pas près de s’inverser. En 2015, les dépenses mondiales se sont élevées à 94 milliards d’euros, traitements secondaires inclus, accusant ainsi une hausse de 11,5 % par rapport à 2014. Et d’ici 2020, elles devraient grimper jusqu’à 132 milliards d’euros, d’après une étude réalisée par IMS Health, entreprise spécialisée dans l’analyse des marchés du médicament.

L’analyste américain prévoit ainsi que chaque année, les dépenses devraient augmenter entre 7,5 et 10,5 %. La faute aux nouveaux traitements, estime-t-il. En cinq ans, 70 médicaments ont vu le jour pour traiter 20 tumeurs, et presque 600 en sont à leur phase finale de développement.

Car ce sont les avancées de la recherche et les innovations en matière de traitement que les entreprises pharmaceutiques font payer cher. Les immunothérapies, en particulier, sont pointées du doigt, et risquent de peser dans la balance dans les années à venir.

Les systèmes de santé en danger

« La plupart des systèmes de santé ont des difficultés à s’adapter et à accompagner cette évolution, explique Murray Aitken, vice-président de IMS Health. C’est un défi qui requiert une attention urgente, compte-tenu de l’arrivée prochaine sur le marché des nouvelles thérapies. »

En France, certains spécialistes estiment que l’explosion de ces coûts pourrait mettre en danger le système de remboursement des dépenses de santé. « Aujourd’hui, l’égalité d’accès aux médicaments est assurée car nous sommes avantagés par rapport à l’innovation, estime Catherine Simonin, administratrice nationale de la Ligue contre le cancer. »

« Mais cela ne durera pas, car l’Assurance maladie ne pourra bientôt plus la supporter, poursuit-elle. Il y aura alors, directement ou indirectement, un choix des patients qui vont bénéficier des traitements coûteux. »

Début avril, la Ligue avait mis une pétition en ligne sur change.org, afin de mobiliser l’opinion publique et de faire pression sur François Hollande pour qu’il mette le sujet sur la table des discussions du G7 des 26 et 27 mai derniers, appuyant ainsi l’appel de 110 oncologues français.

Le Président de la République, à la suite du sommet, a furtivement affirmé que le sujet avait été évoqué, sans pour autant confirmer des avancées concrètes.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité