Publicité

QUESTION D'ACTU

Ala octa

Produit ophtalmique suspect : deux Français ont perdu l'usage d'un oeil

Deux patients français souffrent de lésions oculaires irréversibles à l'issue d'une intervention chirurgicale durant laquelle le produit allemand Ala Octa a été utilisé.

Produit ophtalmique suspect : deux Français ont perdu l'usage d'un oeil SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 02.11.2015 à 23h34
  • |
  • |
  • |
  • |


Deux français ont perdu l’usage d’un œil en juillet 2015 après une chirurgie utilisant le produit ophtalmique Ala Octa fabriqué par l’entreprise allemande Alamedics Gmbh, a indiqué ce lundi l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) à l'AFP.

Cette annonce fait suite à la quarantaine de cas déclarés en Espagne par l’Agence espagnole du médicament. Elle rapporte, dans  un communiqué publié ce vendredi, que 41 personnes ont été affectées par ce produit à l’issue d’intervention chirurgicale. Parmi elles, 13 patients souffrent d’amaurose provoquant la perte  de la vue d'u oeil, 28 présentent une nécrose de la rétine, une atrophie du nerf optique, d’inflammation ou d’une diminution de l’acuité visuelle.
Les deux cas français s'ajoutent donc à cette liste qui pourrait encore s'allonger. En effet, selon l’ANSM, 75 dispositifs Ala Octa ont été commercialisés en France depuis sa mise sur le marché en 2012.

Retiré du marché en juillet

Comme le rappelle l’agence espagnole du médicament, le ministère de la Santé a retiré du marché Ala Octa en juin dernier. En France, l’ANSM a indiqué son retrait le 23 septembre dernier sur son site internet mais souligne que la décision a été prise dès fin juillet après avoir reçu le courrier d'alerte de la société allemande. 

Dans cette lettre, le Dr Christian Lingenfelde, gérant d'Alamedics Gmbh, expliquait que « le produit Ala Octa a été soupçonné d'être à l'origine de processus dégénératifs de la rétine », et que 3 lots devaient être retirés de la vente. Des tests menés sur ces lots n’ont encore rien donné. C’est pourquoi les ventes sont interrompues jusqu’à ce que les circonstances soient clarifiées.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité