Publicité

QUESTION D'ACTU

6 heures 25 en moyenne

Nos ancêtres ne dormaient pas plus que nous

6 heures 25 minutes de sommeil, pas une de plus. Les peuples tribaux ne dorment pas plus que les membres des sociétés industrielles, ce serait plutôt le contraire.

Nos ancêtres ne dormaient pas plus que nous Deux membres de la tribu San de Namibie (Jack Somerville/Solent News)

  • Publié 20.10.2015 à 17h01
  • |
  • |
  • |
  • |


Faites la sieste, dormez au moins sept heures, ne vous couchez pas trop tard… Ces dernières années, les études sur la qualité du sommeil se sont multipliées. Certaines ont même suggéré que le mode de vie moderne, métro-boulot-télévision-dodo, a considérablement raccourci nos nuitées.
Mais nos ancêtres ont-ils vraiment dormi plus de sept à huit heures ? Une étude parue dans Current Biology se faire forte de briser plusieurs idées reçues. Pour appuyer leur propos, les auteurs ont étudié le rythme de vie de trois tribus vivant selon des rythmes ancestraux.

3 heures debout après le coucher du soleil

Ils dorment peu, ne font pas la sieste, certains n’ont même pas de mot pour décrire l’insomnie. Les tribus Hazda, chasseurs-cueilleurs de Tanzanie, les San, chasseurs-horticulteurs qui vivent dans le désert du Kalahari (Namibie) et les Tsimane de Bolivie, qui vivent aux pieds de la Cordillère des Andes, ne possèdent pas l’électricité ou d’ordinateur. Et pourtant, ils ne dorment pas plus que nous. En moyenne, ils veillent 3 heures et 20 minutes après le coucher du soleil.

« Le fait que nous restions debout des heures après le coucher du soleil est totalement normal, et ce n’est pas nouveau, bien que les lumières électriques aient pu étendre cette tendance naturelle à veiller », estime Jerome Siegel, professeur de psychiatrie à l’Université de Californie à Los Angeles.

Pas d'impact sur la santé

En moyenne, les membres des tribus traditionnelles dorment 6 heures 25, avec une légère variation selon la saison. Ils dorment peu, mais sont tout de même en bonne santé, ce qui semble contredire la masse d’études menées sur les populations sédentaires industrialisées : les tribus pré-industrielles souffrent moins d’obésité, d’hypertension artérielle et d’athérosclérose. En revanche, elles sont plus actives sur le plan physique. C’est bien la preuve que le sommeil n’est pas le seul facteur à entrer en ligne de compte.

« Je me sens bien plus à l’aise à propos de mes habitudes de sommeil maintenant que j’ai observé ces tendances », plaisante le principal auteur de cette étude, Gandhi Yetish, qui est également étudiant à l’université du Nouveau-Mexique (Etats-Unis. Au final, ce serait plutôt le mode de vie moderne qui nous aurait reconnecté avec celui de nos ancêtres. Car l’étude confirme bien une chose : respecter un rythme régulier, dormir dans un espace dont la température est modérée, et s’exposer principalement à la lumière du matin, c’est bénéfique.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité